Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SERVIR WITTENHEIM SERVIR LA LIBERTE !!

Dimitry Markévitch violoncelliste et concertiste

Ecrit en 2009
En 1997 , j'ai par hasard fait la connaissance de Dimitry Markévitch , violoncelliste de renommée internationale.
Très souvent avec lors de week end à Pierre de Bresse en Bourgogne dans la famille.
Dimitry Markévitch que je ne connaissais pas encore avait une maison juste à coté de notre lieu de résidence , chaque matin en rentrant de mon footing , je le voyais travailler dans son jardin , avec une curiosité particulière pour moi , il travaillait avec des gants , en plein été cela paraissait étonnant ?.
Naturellement je finis par dire à mon beau frère , qu'il avait un voisin particulier !!.  il m'annonça que celui-ci  était  un illustre violoncelliste , dont Francois Reichenbach consacra un film , tourné sur place . Il me le présenta et on sympathisa , à partir ce moment je n'ai eu de cesse d'apprécier cet homme sensible, généreux.
Nous avions des conversations très brillantes , sa sensibilité politique était plutôt communiste, mais il était extraordinaire , j'ai vécu des moments merveilleux à l'écouter , j'avais le privilège d'avoir en face de moi un homme qui avait interprété dans le monde entier les plus grandes pages écrites pour son instrument d'élection.
Dimitry Markévitch c'est aussi l'homme qui a découvert une oeuvre oubliée de Beethoven , la Sonate pour violoncelle et piano opus 64.
La passion qu'il a mise à mieux faire connaître le violoncelle et son répertoire l'a incité à faire un certain nombre d'enregistrements de pièces qui n'existaient pas encore sur disque : la Sonate opus 8 de Kodaly pour violoncelle seul ( premier enregistrement intégral ).Dans le film que Francois Reichenbach lui a consacré , il démontre les différences qui existaient entre l'instrument ancien et moderne , tant sur le plan des possibilités du jeu que de celui de la sonorité.
Mais Dimitry ce n'était pas qu'un grand violoncelliste , c'était aussi un homme avec qui on pouvait discuter des heures avec passion sur tous les sujets de sociétés . Il connaissait très bien Louis de Funés et Michel Simon , il me racontait ses repas avec le génial Louis de Funés . J'ai passé quelques années à découvrir cet homme remarquable , qui nous a quitté le 29 janvier 2002 , victime d'un infarctus. Reste son exceptionnelle bibliothèqueconsacrée au violoncelle qui comprend environ 3000 partitions et dont le catalogue peut être consulté à la Bibliothèque de conservatoire de Musique de Genéve. Ma rencontre avec cet homme a été magique , naturellement je ne peux l'oublier .
Je garde précieusement le CD qu'il m'a offert ou accompagné au piano par Daniel Spiegelberg il interprète l'oeuvre oubliée de Beethoven. Je suis très heureux de rendre ce petit hommage à cet homme que j'ai en l'honneur de connaître au détour d'une journée sans nulle préparation.

 

 





 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :