Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SERVIR WITTENHEIM vive la Liberté !!

Wittenheim : Agrivalor la Ville porte plainte

    C'est ce que Unis pour Wittenheim  demandait depuis des mois et des mois , c'est ce que Monsieur Hervé Sobczak à eu le courage de faire il y a un an . Nous ne cessons de le répèter , c'était la seule solution possible pour faire plier l'exploitant .

Nous notons avec satisfaction la décision du maire . Certains ont voulu récupérer politiquement ce dossier alors que jusque là ils l'ignoraient  royalement.

 

Ci dessous Article paru aujourd'hui dans l'Alsace. 

Le maire de Wittenheim, Antoine Homé, l’avait annoncé à demi-mot lors du dernier conseil municipal. C’est désormais chose faite. Après avoir engagé en vain de nombreuses initiatives pour mettre un terme aux gênes occasionnées par la compostière Agrivalor, la municipalité a choisi de passer la vitesse supérieure en portant plainte au pénal, a-t-on appris hier lors d’une conférence de presse.

Elle reproche à l’installation, implantée depuis 2004 au hameau de Schoenensteinbach, d’occasionner des nuisances olfactives et des invasions de mouches récurrentes dans les quartiers de Jeune-Bois, Sainte-Barbe ainsi que dans certains secteurs de Ruelisheim et Pulversheim.

La Ville a également adressé à l’exploitant un courrier où elle le met en demeure de régler le problème d’insectes sous huitaine, sous peine d’engager à l’encontre de la compostière une procédure civile pouvant se solder par des amendes. Enfin, elle a contacté des associations de défense de la nature susceptibles de porter une action collective de particuliers.

« Ma conviction, après toutes ces années, est que nous avons affaire à des gens qui sont dans l’incapacité de maîtriser le processus de production » , a commenté le maire. Pour lui, la conclusion va de soi : l’exploitation de la compostière doit cesser, soit du fait de l’exploitant lui-même, soit de celui de l’État, qui a compétence exclusive sur cette installation classée.

Le premier magistrat a d’ailleurs profité de l’occasion pour répéter un appel au préfet du Haut-Rhin. « Vous êtes venu à Wittenheim le 25 avril dernier, nous avons constaté que vous étiez à l’écoute et nous souhaitons que vous preniez une mesure d’urgence , a-t-il plaidé. Cette mesure, c’est la fermeture. »

Consultation prolongée

Plus de 160 riverains se sont déjà exprimés dans ce sens, dans le registre de consultation citoyenne ouvert à l’occasion du changement de régime de l’installation. En accord avec la préfecture, la Ville a choisi de prolonger cette consultation jusqu’au vendredi 28 juin, à la mairie de Wittenheim ou à la sous-préfecture de Mulhouse.

Contacté à ce sujet, l’exploitant d’Agrivalor n’a pas souhaité commenter les initiatives municipales, mais a indiqué « faire le maximum » pour juguler les nuisances.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :