Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SERVIR WITTENHEIM SERVIR LA LIBERTE !!

La forêt du Waldeck ce havre de paix chargé d'Histoire.

 

26928690-1-.jpg

 

 Pour mieux respirer , pour se remettre les idées en place rien ne vaut  une belle ballade dans la Foret du Waldeck pour restaurer sa sérénité. 

J'ai couru dans cette foret 35 ans de ma vie , je peux m'y promener les yeux fermer . Mais en faite en parcourant  des centaines de kilomètres en courant dans cette forêt durant tant d'années pour forger ma carrière d'athlète , je n'avais jamais eu le temps d'apprécier les charmes de cette foret  ni la contempler , nous devions appliquer les consignes de l'entraîneur ou tout simplement en groupe avec mes amis d'entraînement et plus tard en ma qualité d'entraîneur, ne nous laissait guere le loisir d'admirer ce lieu prestigieux ,  souvent  cassés, notre seul souci terminer le programme prévu et tant pis pour les magnifiques arbres ou animaux , parfois on s'attardait sur un écureuil surpris par notre présence et qui tentait tout de suite une fuite dans un arbre, . Pour ceux qui ne le savent pas dans cette foret on y trouve des écureuils noirs .

Par la suite en devenant Président du comité d'organisation du Cross national de l'Alsace , j'ai passé avec mes amis des heures et des heures dans cette foret à préparer le parcours du cross , nous y passions même la nuit  pour surveiller les installations . Mais toujours pas le temps d'admirer toutes ces merveilles de la nature . 35 ans de ma vie dans cette forêt sans la voir , du cross scolaire au cross de l'Alsace j'ai traversé cette forêt avec un bandeau sur les yeux.

Mais voila , maintenant libre de toute occupation sportive qui m'emmenait tous les jours au Waldeck , je marche tous les jours seul une heure dans cette forêt , je découvre tout , cette forêt est magnifique , je croise les promeneurs certains me reconnaissent ,  probablement des anciens coureurs que j'ai côtoyé, je croise aussi des athlètes , même de ma génération avec qui on se tirait la bourre , mais eux courent toujours , moi je marche . Naturellement souvent  mon esprit  se tourne vers cette époque ou en toute liberté je courais à 15 à l'heure en équilibre respiratoire , c'est incroyable ce qu'on peut arriver à faire avec son corps lorsque celui ci est bien préparé . Rien ne m'arrêtait , même pas les freins !! c'était extraordinaire cette impression d'avoir cette sensation qu'aucune allure ne  nous fatigue .

Chaque matin , Je me promène , je suis passé de 15 à l'heure à 4 à l'heure et les souvenirs me reviennent à la mémoire dans ce lieu cher à mon coeur  , tout mes amis d'entraînement me reviennent à l'esprit  de Valérie Fayon , Miche Sutter , Christophe Mona , Fabienne Beuhorry , Gilbert Ruetsch disparu  , Michel Kilhoffer , les freres Kieffer , , Serge Miguet , Christelle  Nardin , Michel Doppler mon entraîneur qui aujourd'hui souffre de son corps , je pense souvent à lui , Marie Jo Baldeck , Claude Fuchs etc ...... Parfois nous étions au dela de nos moyens , on tentait parfois de d'impressionner , j'étais souvent le grand déconneur , bref le mec infernal !!! . Aujourd'hui je n'ai oublié aucun d'eux , ils courent tous dans mon esprit , de chacun  j'ai des souvenirs merveilleux.

Mais tout de même , marcher là ou j'ai passé une grande parie de ma vie accompagner  de tant de copains en courant à perdre haleine , c'est émouvant.  Mais je suis bien , je me promène dans ce lieu avec ma valise chargée d'histoire , et j'ai le temps d'admirer cette belle forêt , me promener là , c'est un peu rendre hommage à tous ces arbres , qui n'ont jamais eu le temps de me connaître , je passais trop vite ,  alors je leur consacre de mon temps  ,  je n'avais jamais autant remarqué que cette foret est belle.  Je la recommande à tous et en particulier à ceux qui font du  footing , c'est tellement mieux que la route , ou je vois tant de gens en rupture et fragiliser leurs articulations , 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :