Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SERVIR WITTENHEIM SERVIR LA LIBERTE !!

Wittenheim: Effectifs de Police

Dans la presse on peut lire un compte rendu de la visite de Monsieur le maire en compagnie de la police à Wittenheim.
De nouveau le maire s'insurge contre la baisse des effectifs de police à Wittenheim/Kingersheim .
 Rappelons nous une nouvelle fois  la campagne du maire lors des élections municipales , dans toutes ses déclarations , aussi bien en meeting , que les réunions publiques et  dans tous ses tracts , le maire mettait en garde la population que si par malheur il votait la liste Pichenel , assurément il  y aurait une baisse des effectifs de police , pour la bonne raison que nous avions dans notre programme la création d'une police municipale . Il m'a combattu sur ce point et il a été entendu . Mais que se passe t'il aujourd'hui c'est  sous son mandat qu'il y a une baisse des effectifs et il pleure et surtout que les actes d'incivilités augmentent à Wittenheim. Ce qui est remarquable c'est l'incohérence de son discours , il ne veut pas de police municipale , mais partout ou il y a cette police, il y a une baisse significative des actes d'incivilités.
C'est quoi une police municipale ? c'est une police qui ne veut pas faire peur , qui veut juste rappeler les régles face notamment aux incivilités de la vie quotidienne. La police municipale n'est pas là pour se subsituer à la police nationale, il s'agit simplement de mettre en place une police qui verbalise l'incivilité et ceux qui n'entendent pas les avertissements.
Le maire de Wittenheim a tout faux !! il a raconté des bétises lors de la campagne municipale et aujourd'hui il doit faire face aux actes d'incivilités qui sont en augmentation et qui pourissent la vie des citoyens.
Créer une police municipale c'est aider les Wittenheimois à se réapproprier la citoyenneté et le civisme.



 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :