Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SERVIR WITTENHEIM SERVIR LA LIBERTE !!

Villepin à l'écoute des femmes meurtries


05ffc148-ec06-11de-9edf-00a1a66c6a13[1]

Dominique de Villepin a célébré hier la Journée de la femme en rendanr visite à une association de lutte contre le harcèlement moral baptisée AJC, à Maurepas (Yvelines). Dans le minuscule local de l’association, assis sur un canapé de fortune, l’ancien Premier ministre n’est entouré que de femmes ayant souffert de la violence des hommes et l’arbitraire de la justice.

Tour à tour, chacun lui fait part de son vécu. Des « témoignages bouleversants », dira-t-il, et dont les mots doivent résonner singulièrement aux oreilles du prévenu de l’affaire Clearstream, relaxé en première instance poursuivi en appel. « Il a fait appel puis est allé en cassation, raconte ainsi Leila au sujet de son ex-mari : et chaque fois, pour moi, c’est la descente aux enfers. » Villepin hoche la tête. Lydia explique qu’il est « extrêmement difficile de prouver ce qu’on a pas fait ». Un ange passe. « Nous savons toutes que la justice vous torture autant que nous a torturées, l’interpelle encore Lydia. Cette justice est partiale. Villepin ne cille pas. Compatissant, il évite la moindre allusion à ses propres démêlés judiciaires. Il propose de « relayer les demandes » de l’AJC auprès des « ministres compétents, comme Madame Morano ».

Avant de partir pour un périple de deux semaines en Chine, et précisant avoir établi une procuration pour les élections régionales, Villepin se dit convaincu qu’une « dimension nationale pèsera sur le scrutin ». (…) « Le propre du politique, c’est de tenir compte des signaux qui lui sont adressés. Je n’ai aucun doute sur le fait qu’au plus haut échelon de l’État on tiendra compte de ce message » [conclut-il].
(Le Parisien, Nathalie Segaunes, 09/03/10)

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :