Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SERVIR WITTENHEIM SERVIR LA LIBERTE !!

Chirac et Villepin déjeunent ensemble






85865e74-2156-11df-8348-badb99be734c-1-.jpg
Crédits photo : le Figaro
L'ancien président de la République et son dernier premier ministre partageaient la même table pour la première fois depuis la mise en cause de Dominique de Villepin dans l'affaire Clearstream.

C'étaient des retrouvailles longtemps attendues. Mercredi, Jacques Chirac et Dominique de Villepin ont déjeuné ensemble au Père Claude, un restaurant du XVe arrondissement de Paris, avenue de la Motte-Picquet, près de l'École militaire. Escargots, charcuterie et coquilles Saint-Jacques, l'ancien président de la République et son ancien premier ministre se sont retrouvés autour de la même table pour la première fois depuis la mise en cause de Dominique de Villepin dans l'affaire Clearstream.

 

Embrassades

Depuis l'été 2007, l'ancien chef du gouvernement était en effet soumis à un contrôle judiciaire, assorti d'une interdiction d'avoir des contacts avec Jacques Chirac comme avec son ancien directeur de cabinet, Bruno Le Maire, aujourd'hui ministre de l'Agriculture. Mais, malgré l'appel du parquet, la relaxe dont a bénéficié Dominique de Villepin a levé cet interdit.

Le jour même du jugement Clearstream, le 28 janvier, Chirac avait été l'un des premiers à téléphoner à Villepin. «Je suis heureux que cette affaire soit derrière vous. Cela nous permettra de nous revoir tranquillement», avait dit l'ancien président à celui qui, de 1995 à 2002, fut secrétaire général de l'Élysée .

C'est donc au Père Claude que Chirac et Villepin se sont revus «tranquillement» mercredi. En arrivant au restaurant, ils se sont embrassés chaleureusement. Nouvelles embrassades en quittant l'établissement, avant de poser avec des passants, notamment un petit garçon qu'a photographié son père, puis une jeune touriste, prise en photo par un des officiers de sécurité. Avant de prendre congé, le président a pour la troisième fois embrassé son ancien premier ministre.

Dominique de Villepin avait déjeuné le 3 février avec Bruno Le Maire. Quelques jours plus tard, le ministre de l'Agriculture avait fait valoir que Villepin était «une voix légitime au sein de la majorité», tout en réaffirmant sa fidélité à Nicolas Sarkozy. S'il se représente en 2012, «notre famille politique devra se rassembler derrière lui», avait ajouté Le Maire. Le 3 mars, Villepin se rendra au Salon de l'agriculture pour une visite marathon prévue pour durer pas moins de six heures. À la manière de Chirac.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :