Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SERVIR WITTENHEIM SERVIR LA LIBERTE !!

Humeur : à lire dans l'Alsace




Humeur

Plus court le Tour ?
Par Pierre  Chatelus   Journal l'Alsace


Et si on raccourcissait un peu ce Tour de France, hein ? Et si au lieu de nous infliger trois semaines de plat, de mi-plat, de moyenne montagne, de haute montagne, et de moyenne-haute montagne, on organisait une seule bonne semaine de course. Oui, avec trois étapes sur autoroute qui permettraient de dégager un vrai maillot vert et de récompenser le meilleur sprinter. Et puis trois ou quatre jours de super haute montagne, qui serviraient à désigner le meilleur grimpeur et plus probablement le lauréat du Tour.
Pourquoi de tels changements ? Parce que cela nous éviterait au moins de passer tout le mois de juillet au fond du canapé à attendre et espérer une hypothétique offensive de l’un des favoris. Car qu’a-t-on vu au juste depuis le coup d’envoi de ce Tour 2009 voilà 15 jours à Monaco ? Eh ben… rien. Ou plutôt rien d’exceptionnel, rien d’emballant de la part des supposés cadors de l’épreuve. À chaque étape, seule la liste des alibis prend de l’ampleur : à Arcalis, il y avait trop de vent pour attaquer, à Tarbes, le Tourmalet était trop loin de l’arrivée, à Limoges, le peloton boudait à cause des oreillettes, et dans les Vosges… il pleuvait et les routes étaient trop dangereuses. Dans notre Tour de France du futur, il faudra donc également penser à rouler sur des routes parfaitement sèches et goudronnées.
Nos forçats de la route se seraient-ils quelque peu embourgeoisés ? Bernard Hinault, qui n’a jamais eu sa langue dans sa poche, le pense et affirme même qu’ils sont devenus de « véritables fonctionnaires ». Ben la voilà la première attaque du Tour !

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :