Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Macron outrepasse ses prérogatives , c'est aux Francais de décider !!

Macron veut aller chercher les migrants en Libye

Floris de Bonneville29 juillet 2017Poing de vue, Politique9 Commentaires
Hier, j’ai entendu lors d’une séance de naturalisation à laquelle assistait, à Orléans Emmanuel Macron, la vision qu’il avait de la crise migratoire. Pour faire court, il demande aux Français d’être généreux dans l’accueil des migrants. Il ne veut plus voir un seul de ces hommes et de ces femmes dormir dans la rue. Il se refuse d’ailleurs de les identifier comme migrants, et encore moins de clandestins. Pour lui, et avant tout, ce sont de possibles demandeurs d’asile. A la France de se donner les moyens d’identifier le bon grain de l’ivraie. Les vrais réfugiés politiques ou de guerre qui doivent bénéficier de tous les droits. Et les faux, ceux qui quittent leur ville ou village pour des raisons strictement économiques. Ceux là, ni la France, ni l’Europe n’ont la capacité de les recevoir. Ils devront donc être expulsés. Un vœu tout à fait pieu puisque ça n’arrivera jamais, et Macron est le premier à le savoir.

Mais j’avais omis de vous parler de ce que notre jeune Président a déclaré en visitant à Orléans un centre d’hébergement de réfugiés. Il n’a pas hésité à aller très loin dans sa démarche. Trop loin sans doute. Et nous espérons même qu’il a parlé pour ne rien dire. Une idée lancée au gré du vent, comme il en a l’habitude depuis sa campagne. Attention, lisez bien ce qu’il a dit ! Cette pensée présidentielle est tellement inimaginable que le site officiel de l’Élysée n’en a pas diffusé le contenu qui a cependant été relayé par l’AFP et le magazine Challenges. « La France compte créer dès cet été en Libye des « hotspots », des centres d’examen pour les candidats à l’asile ». Et Emmanuel Macron de poursuivre “L’idée est de créer en Libye des hotspots afin d’éviter aux gens de prendre des risques fous, alors qu’ils ne sont pas tous éligibles à l’asile. Les gens, on va aller les chercher. Je compte le faire dès cet été avec ou sans l’Europe, » a-t-il précisé.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :