Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Developper l’intercommunalité sans tuer la commune

Les élections municipales approchent , mais un danger guette les communes , la place de plus en plus importante de l'intercommunalité . J'ai beau depuis des années poser des questions aux élus qui dirigent l'intercommunalité sur l'effacement progressif des communes , on ne me répond pas franchement . Pourtant l'enjeu était claire , les promesses étaient solennel , l'objectif était puissant mettre en commun les moyens , c'était  permettre aux communes de faire ce qu'elles ne peuvent pas faire seul , mais pas de tout faire à sa place , c'est pourtant ce qui nous guettent .  Alors on me répond que les communes resteront le premier échelon de proximité , mais il n'y a pas de sincérité dans les propos , mon maire reconnait lui-même que l'intercommunalité prendra de plus en plus d'importance . 

J'ai un petit exemple qui démontre que les communes finiront par devenir des coquilles vides , depuis plusieurs années j'ai souhaité qu'on informe mieux les conseillers municipaux de l'évolution de l'intercommunalité , je n'ai pas demandé que nous devenions des conseillers communautaires bis , et c'est bien ce qui se passe , je constate tout simplement que je suis plus souvent convoqué à des réunions de la M2A qu'à des réunions de ma commune .  En plus au passage j'informe les patrons de la M2A que les conseillers municipaux ont des indemnités trois fois inférieurs à celle des conseillers communautaires . 

On a tout a craindre d'une intercommunalité qui s'occuperait de tout , on peut être favorable à l'évolution de l'intercommunalité mais être farouchement opposé à transformer les communes en coquilles vides , une France qui ne posséderait plus que des intercommunalités , alors même que les Français sont attachés à la commune , qu'ils se tournent toujours vers le maire . Ce que je dis est défendu par une majorité de maires , alors pourquoi passer à la Macron en force , sans légitimité pour décider d'affaiblir les communes .La proximité doit rester à la commune . La poursuite du transfert de compétences à l'intercommunalité pose la question de la survie des communes .

A l'allure ou ça va dans 10 ans il n'y aura plus de maires , les prochaines élections municipales devront être le théâtre du débat sur l'intercommunalité , pour ma part je prendrais toute ma part , si je suis favorable à l'intercommunalité qui permet à toutes les communes d'avoir les mêmes moyens , je ne suis pas favorable à l'intercommunalité que semble nous préparer les élus de la M2A , je suis attaché à la commune , j'ai bien écouté durant des années nos stratèges qui ont juré de ne pas transformer les communes en coquilles vides, pour une fois , merci à eux de tenir parole , et de ne pas se mêler aux reniements du pouvoir qui veut passer en force sur tous les sujets. 

Durant la campagne municipale je défendrais l'idée de conserver la commune comme échelon de proximité .

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :