Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

On avait rien , mais on avait toute la vie .

Dans les années 60 , on avait rien , mais on avait toute la vie comme le disait si bien Joe Dassin dans une très belle chanson. Les fins de mois étaient difficiles mais nous étions heureux , c'était les années de Gaulle, nous étions fier d'être Français. J'habitais Epinal dans un quartier qui s'appelait " la Vierge " , c'était l'insouciance de la jeunesse , pourtant les temps étaient durs , ma mère finissait toujours très difficilement les fins de mois , très souvent j'étais de corvée de courses , et le grand classique  ma mère me notait les courses et surtout me disait   << tu lui diras qu'il marque sur le cahier >> , à cette époque l'épicier faisait crédit et une majorité de personnes avait une ardoise et payait quand il pouvait .  Le souci de l'autre était la grande préoccupation , nous avions peu de moyens , mais une solution de proximité arrivait spontanément , l'épicier faisait crédit, le voisin prêtait de l'argent , pas de fête de quartier à l'époque , les voisins s'invitaient naturellement pas besoin d'une organisation comme aujourd'hui.

Pas d'insécurité dans le quartier , je me souviens très bien , la maison n'était jamais fermé , on partait des journées entières avec mes parents sans nous soucier de savoir si quelqu'un pouvait tenter de nous prendre quelque chose , on savait que le voisin se soucier de l'autre . On partait en vélo en forêt , pas de cadenas , on posait le vélo contre un arbre on revenait une heure après , il était toujours là .

A l'école tous les matins il y avait cinq minutes de savoir vivre , c'était l"époque ou on nous disait << si tu travailles bien, plus tard tu auras un bon métier >> aujourd'hui on dit presque aux enfants  << si tu fous rien, on te donnera tout !>> .

A cette époque pas de souci de se faire retirer le chéquier , plus d'argent on nous faisait confiance , on payait plus tard.  Nous étions libre , pas de grands moyens , mais libre et heureux , pas beaucoup d'allocations, pas d'assistanat , mais une société de confiance .

 C'était les années de Gaulle , nous étions fier de notre pays , de notre culture, de notre identité de notre histoire . Peu de moyens mais libre !!! , peu d'argent mais heureux !! . La France n'était pas endetté ,  notre pays était respecté dans le monde entier  et surtout écouté.

 

Depuis lors, beaucoup de Présidents se sont succédés , il y a eu Georges Pompidou qui était bien dans la continuité du Général , mais avec l'arrivée de Giscard si notre société a continué de se moderniser , le pays s'est structuré de plus en plus au détriment des citoyens. L'arrivée de Mitterand a mis le feu au poudre de nos finances et aujourd'hui  ou est le bonheur de vivre en France ? oui tout le monde à sa voiture , son portable , sa maison , mais notre liberté est encadrée !!! c'est terminé si vous n'avez plus d'argent impossible de dire à l'épicier << mettez sur l''ardoise >> si le fric manque , si vous vivez un peu à découvert , le Banquier vous retire le chéquier , vous êtes interdit bancaire , si vous mettez votre vélo au pied d'un arbre , il est volé dans les cinq minutes, vos voisins vous ne le connaissez même plus,  trouver un travail est un travail de titan ! vous ne payer pas votre courant, il est coupé immédiatement , fini l'époque ou on disait à EDF , je vous paie dans deux mois , un retard d'une semaine le compteur est coupé !!!! .  La moindre erreur financière est vous êtes fiché , interdit Bancaire . Partir de la maison sans la fermer ? mais plus la peine de l'imaginer .

Les politiques , les candidats aux élections , les Présidents , les Députés promettent toujours plus , mais le constat est terrible , on a tout , mais on est loin d'avoir toute la vie. 

Depuis de Gaulle ils ont tous échoué !! on a peur de demain , on abandonne notre culture , on oublie notre histoire , on veut nous en dessiner une autre. Les parents sont espoir pour demain ont même peur de leurs enfants , il suffit de se balader dans un magasin pour constater que ce sont les enfants qui commandent les parents.

Triste France ou de moins en moins de personnes trouvent un travail , ou les femmes ne peuvent même plus faire un footing sans craindre pour leur vie , pauvres citoyens qui ne peuvent même plus regarder quelqu'un dans la rue , pour un simple regard on peut se faire casser la gueule.

Tous nos présidents sont en échec !!! on a tout, mais on est sans espoir , ils promettent tout , mais l'échec de mandats en mandats est consternant .

Toutes les solutions passent pas des augmentations des impôts , les collectivités dépensent de plus en plus sans aucun contrôle , les élus  font ce qu'ils veulent , le souci de l'autre n'est plus une préoccupation, les préoccupations sont uniquement budgétaires. Nous sommes en pleine régression , nos libertés sont menacées , les banques , l'Etat , les collectivités ont mis la main sur nos vies

TEXTE QUE J'AVAIS PUBLIE EN 2011

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :