Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Municipales : je suis le seul responsable de la défaite .

 Il m'apparaît normal de faire un bilan connu de la population de mon action lors des dernières municipales.

J'ai écrit à mes colistiers les leçons que je tirais de cette campagne , cependant trois mois ont passé depuis les élections municipales et j'ai suffisamment d'informations pour tirer les leçons plus approfondies  d'une des raisons de cette lourde défaite du moins la raison essentielle de notre résultat qui ne correspond pas à notre valeur .  

Naturellement dans cette analyse je n'ai pas dans le viseur mon équipe , j'ai beaucoup d'affection pour une grande majorité de mes colistiers, mais il ne faut pas se voiler la face l'équipe n'a pas fonctionné comme je l'espérais , j'en suis le seul responsable .

Mon espoir une équipe qui s'engage avec moi a été vain, j'ai recruté  cette équipe mais en réalité cette équipe m'a accompagné mais ne s'est pas engagée et sans un engagement fort pas de victoire possible  .

Pourtant j'avais rencontré un à un mes colistiers , en leur expliquant bien les enjeux , une majorité n'a pas saisi l'importance de cette élection mais je rappelle que cette missive n'est pas une attaque de ma part , c'est juste un constat sans aucune espèce de vengeance  de ma part.

Un engagement ça voulait dire tout donner pour aider le leader dans la recherche de la victoire , si dans le fonctionnement de l'équipe concernant les réunions on était bon , la présence sur le terrain n'a pratiquement pas existée . La présence de proximité et d'écoute devait être l'essentielle de notre campagne et en constituée le moteur , hors notre campagne a été rythmée par trois personnes , Nathalie Pétryzyn , Jean Marie Wioland ( dommage que celui-ci confonde les choses après la défaite ) et moi-même . Nous aurions du quartier par quartier quadriller toute la ville pour échanger avec les habitants . En faite dans cette action de proximité nous l'avons faite à deux ou trois personnes , ce qui était bien insuffisant , et naturellement la population l'a bien vue . Il y a aussi trés peu de présence dans l'actualité de Wittenheim , le dimanche ou le samedi on était le plus souvent à deux .

Je suis élu depuis 20 ans , tout le monde s'accorde à dire que j'ai beaucoup donné de mon temps au service de la commune , je suis enraciné et la population dans son ensemble me connaît , mais aux municipales c'est une équipe qui gagne , un leader perçu comme sympa ne peut pas gagner des municipales si l'équipe qui l'entoure est invisible et mal connue . Mon équipe était avec certitude compétente , mais pour gagner ses galons elle devait se faire connaitre , elle n'a pas cru devoir le faire  .

Le goût de l'intérêt public passe par un renouvellement générationnel , j'ai tenté cette aventure en m'entourant d'une équipe jeune, mais je n'ai pas su faire comprendre cette réalité . Depuis de nombreuses années je suis amené  à diriger des équipes tant sur le plan politique que sportif et bien pour cette élection je n'ai pas su convaincre du bien fondé de s'engager avec force autour de moi . Certains colistiers qui avaient pris des engagements de disponibilités ont soit pas respecté leurs promesses , soit des incertitudes personnelles ont freiné notre élan. Je n'aime pas assister les gens qui collaborent avec moi , j'ai été un grand naïf , j'ai toujours pensé que la volonté de gagner ensemble suffirait à motiver mon équipe , en ce sens j'ai été déçu . Mon équipe m'a accompagné mais ne s'est pas engagée , je n'en veux à personne . A coté de nous les deux autres équipes se sont engagés avec force autour du leader et sans conteste ils ont été meilleur que nous .

S'imaginer gagner une élection , avec trois personnes sur le terrain aurait été un miracle, face à nous un maire enraciné qui avait une bonne gestion et une équipe totalement dévouée , de l'autre coté une équipe qui se disait sans étiquette a su remarquablement par le mensonge et la manipulation tirer son épingle du jeu .

Nous devions être au plus près des habitants de notre commune , on n'a pas su le faire , les citoyens ont besoin d'être considérés et écoutés, on ne peut pas dire que l'on a pris en considération la population en étant pratiquement à trois à faire campagne sur trente trois .

Mais colistiers auraient du mettre à profit cette première expérience politique que je leur avais offerte pour s'affirmer , ils n'ont pas saisi cette grande chance . A la veille du 1er tour impossible de trouver plus de trois colistiers pour un dernier effort de proximité dans la ville, tout notre échec est là , jamais nous n'avons su nous mobiliser , j'avais une équipe dynamique par ses compétences , sa jeunesse mais pas suffisamment engagée pour partir à la conquête de la ville .

Oeuvrer pour sa commune c'est être sur le terrain en permanence pour écouter , porter un projet , se faire connaitre . Defendre les intérêts des jeunes c'est pas en restant à la maison qu'on peut le faire . Puisse mon message être entendu par mes ex-colistiers .  

 

 

 

 

 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :