Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Le cross du Waldeck doit redevenir le cross de l'Alsace

Si on veut donner une nouvelle impulsion au cross du Waldeck , je n'ose même pas l'appeler par les initiales qu'on lui donne aujourd'hui qui le banalise totalement , on parle du cross du Figaro , et du cross Volvic  , il faut donc déjà redonner une vraie identité à ce cross , la France entière connaissait le cross de l'Alsace .

 

    Je reprends partiellement ce que j'écrivais il y a quelques années ou je disais que nous avions construit très rapidement en moins de deux ans un grand cross de réputation nationale . La première année tout le monde m'avait laissé tombé , ni le Journal l'Alsace , ni la Ville de Mulhouse ne souhaitaient continuer l'aventure suite aux erreurs d'organisation du cross par mes prédécesseurs . En 1990 quand j'ai pris la présidence du club on évoquait déjà sa disparition faute de moyens .

 

Jeune président , je me suis mis au travail pour redémarrer l'organisation , avec une équipe qui était exceptionnelle , de Mona en passant par Michel Sutter, Jean Luc Bercot , José Bielher et bien d'autres comme Raymond Kempf  on retroussa les manches et rapidement dés la première année la magie du cross de l'Alsace repartait de plus belle .

A la seconde édition,  le Journal l'Alsace et la ville de Mulhouse redevenait des partenaires privilégiés , la Sogenal  devenait le gros partenaire financier , mes amis comme Philippe Bosc ou la Française des jeux ou l'assurance MMA  se joignirent à l'organisation pour ne plus la quitter . Bien sur cette fidélité , il fallait chaque année la confirmer par toujours plus de spectacle . Le cross était ouvert à la masse et à l'élite , les deux vont de pair , tout le monde y trouvait son compte .  Les plus grands crossman Français et internationaux venaient nous offrir un spectacle qui attirait des milliers de personnes au Waldeck .

 

Par tous les temps, pluie, neige, froid , chaleur le public et les athlètes répondaient présent chaque année et on ne venait pas dire comme je l'ai lu aujourd'hui que le froid n'a pas permis au public de venir !! c'est du cinéma cette affirmation , le cross s'est toujours déroulé l'hiver  , ca n'a jamais empêché le public de venir .  Quand j'étais gamin je me souviens très bien d'un public toujours nombreux aux cross pourquoi ça devrait changer ?.

Il faut tout simplement vouloir se donner les moyens de réussir . Hier je me suis déplacé au Waldeck , tous ceux qui m'ont accueilli me disaient << quelle  différence avec vous , plus de publics , plus d'athlètes !! >> . je serai toujours à la tête de ce cross , les athlètes et le public répondraient toujours présent , parce qu'avec mon équipe il y avait une volonté , celle de servir les athlètes , j'ai été acteur dans les cross, j'ai connu la souffrance du cross , c'est encore lancinant dans ma tête , ensuite cette expérience m'a donné la soif de réussir pour mes amis athlètes et le public a suivi . La recette était simple , bien organiser pour trouver de bons partenaires financiers , qui nous respectaient . La Sogenal  devenu Société Général , je n'ai pas été les chercher , ce sont eux qui sont venus me voir pour rentrer dans l'organisation , notre sérieux attirer les partenaires , je me souviens même d'une guerre amicale entre la Banque Populaire et la Sogenal pour être grand partenaire financier .

La recette du succès était simple avec Christophe Mona nous parcourions la France entière pour communiquer avec les athlètes , leur demander de venir. Tous les dimanches on allait à la recherche d'un cross ou d'un meeting pour recruter des athlètes . Et comme je l'écrivais plus  haut en moins de deux organisations on était devenu un grand cross . L'élite se déplaçait , on a battu le record de participation un jour ou 20 cm de neige tomba et avec un froid glacial , ce jour là , on aurait même du battre un record historique de nombreux bus suite aux chutes de neige  durent renoncer à rejoindre Mulhouse .

 

Il faut aussi évoluer en fonction des circonstances, je lis dans la presse d'aujourd'hui qu'il a maintenant un débat sur le cross corpo . Il y a 3 ans je proposais déjà de modifier cette course , force est de conclure que le cross de l'Alsace est devenu un simple cross corpo, on enlève la course du matin et il n'y a plus personne. A mon époque tous les licenciés séniors participaient au cross des AS  l'après midi . Pour mémoire c'est moi qui avait souhaitait l'organisation du cross corpo qui donnait une nouvelle impulsion au cross . Mais rien n'empêchait le cross des AS de continuer avec un grand succès , il y avait jusqu'à plus de 300 athlètes pour y participer , c'était un spectacle magnifique . Il faut tout simplement revoir l'organisation , je ne suis plus sur que l'organisation d'un cross corpo dans ce grand cross soit une nécessité ? . A notre époque cette organisation a permis  de relancer le cross sans appauvrir les courses de licenciés . Au fil des ans, de la multiplication des courses sur route et autres cross le même jour ou une semaine avant limitent les participations . Pour mémoire je discutais avec les organisateurs des autres courses pour nous entendre sur le calendrier des courses. Le cross compte tenu de sa dimension était aussi devenu un cross protégé par la FFA . Il n'est pas normal aujourd'hui de voir de plus en plus de crossman qui s'engagent avec un dossard de club alors que cette course devrait être uniquement corpos. Pourquoi ne pas organiser un cross court pour ceux qui ne veulent pas dépasser les 5km ? . Mais dans les années 90 le cross corpo approchait la fréquentation d'aujourd'hui , sans ruiner le cross des as l'après midi . Il faut donc chercher les moyens de redonner une nouvelle santé à ce cross , toujours bien organisé mais qui manque de moyens . Pourquoi pas créer un groupe de réflexion pour réfléchir à l'avenir .

Je viens de lire les résultats , l'immense majorité des courses ne dépasse pas les 50 athlètes , avec une moyenne de 30 athlètes, il est largement temps de revoir l'organisation . Les athlètes , les clubs il faut aller les chercher !!!! .  Il faut aussi que des athlètes Français de renom assurent le spectacle pour que tout le monde y trouve son compte ,  à notre époque courir dans une course ou Jacky Boxberger était présent , multipliait les participations . Les petits et les grands on besoin de se confronter  pour mesurer leurs progrès , et courir avec un star  était un honneur . Le public pour venir  , veut un beau spectacle , c'est beau le cross , c'est l'école de l'athlétisme , c'est par le cross que je suis devenu un coureur de 800 M .

Le cross de l'Alsace peut repartir de plus belle , si il y a une volonté

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :