Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Wittenheim : c'est terminé !

Voila mon dernier mandat qui s'achève , j'étais élu depuis 25 ans et trois mois , c'est pas rien un quart de siècle au service des Wittenheimois .  Sans doute dois-je avoir un petit record , puisque j'ai passé la totalité de mes mandats dans la minorité . A l'exception de 2001 ou sans une erreur de stratégie de la droite ( la plus bête du monde on le sait ) nous avions une très bonne chance de l'emporter . Mais depuis il faut bien le dire le maire actuel était imbattable . 

En 2014 , la commune risquait de voir arriver une équipe d'extrême gauche , j'ai préféré favoriser le maire actuel . A partir de cette date on peut considérer que Servir Wittenheim s'est mis à la disposition de la majorité . Durant toute cette mandature je me suis investi sans compter pour le maire actuel , nous avions même un accord en 2014 , que Antoine Homé n'a pas respecté , malgré une insistance incroyable pour affirmer qu'il n'avait qu'une parole . Il devait me nommer adjoint six mois après l'élection , en réalité il savait depuis la première minute qu'il allait se mettre en scène dans un long processus de manquement à la parole donné . 

Mais aujourd'hui c'est pourquoi en particulier j'écris cet éditorial , les langues se délient , Homé ne voulait surtout pas que je fasse une liste ou cette fois ci encore plus sérieusement qu'en 2014 , il aurait été en danger . Et oui des gens de chez lui parlent , et pourquoi je ne les croirai pas  .  J'ai fait une énorme erreur de ne pas repartir avec une liste , j'ai préféré tomber dans les pattes du  lascar, quel con j'ai été . 

Chacun à pu constater au fil de la mandature , comment j'ai bossé pour lui , combien de fois cette collaboration m'a été reproché sur Facebook  des centaines de fois . Pour cette campagne municipale,  je suis parti avec eux , mais à la dernière minute face à la mauvaise foi légendaire du maire , j'ai du démissionner . Je sais qu'il n'attendait que ça ,que je parte pour ne pas avoir à dire qu'il était responsable de mon départ . Il est tellement vicelard qu'il a bien fait les choses . Il a même réussi l'exploit en 5 minutes d'embobiner ma collègue , alors même que c'est moi qui l'avait entraîner dans mon sillage pour un poste , le pire il l'avait oublié ( qu'il dit ) en réalité il n'en voulait pas , mais ma collègue qui l'a veille encore me disait qu'elle  me suivant et surtout j'ai encore les messages , m'a encouragé à critiquer le maire en affirmant haut et fort qu'elle voterait Cirillo et bien brusque reniement , elle a répondu a ses sornettes . il ne me reste plus qu'à investir dans un cadre pour y faire figurer ses messages .

Mais en politique , on le sait la fidélité n'existe pas , justement hier j'écoutais un spécialiste de la parole politique , il expliquait que depuis 2500 ans la grande spécialité des élus , c'est de ne pas respecter la parole donnée . Alors ma chère collègue ne te fait pas de souci , tu es  dans la grande lignée Française de la traîtrise . 

Aujourd'hui je suis de nouveau un homme libre , j'ai tout donné à Wittenheim, j'ai eu des idées fortes , la salle culturelle je l'avais prévu dans mon projet en 2001 , la majorité de l'époque n'en voulait pas , Homé était déjà avec eux , j'avais aussi dans mon projet la création d'une équipe fête et cérémonies , ils ont ironisé quand je l'ai proposé deux ans ans ils la mettaient en place , je pourrais citer d'autres exemples . Mais si j'en parle c'est parce que j'ai été un élu au travail durant 25 ans et qui a bien aidé la majorité . C'est un peu dommage que jamais Antoine Homé ne se félicite des avancées que proposent les élus minoritaires . Durant ce mandat omniprésent à le défendre et pourtant il a été attaqué comme jamais , mais même pas un petit mot de reconnaissance . 

Je m'en vais , mais comme le maire le répète tous les jours pour lui << ca fait chaud au coeur>> et bien je suis un peu triste qu'un type qui a passé des centaines d'heures à se dévouer pour sa commune , il n'y a même pas un petit mot de reconnaissance .

Cependant ma spécialité quand j'étais un athlète du 800 m c'est que parfois ma forme me quittait , alors je disparaissais des écrans radars pour repartir de plus belle au travail , et les athlètes qui me connaissaient savaient que le retour de pichenel , c'était un spectacle . La vie publique c'est mon bébé depuis longtemps aucune raison que je m'endorme . 

Mais tout de même ce soir c'est un peu émouvant pour moi .

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :