Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

les Républicains : bientôt les élections internes

Formidable opportunité de parler un peu de politique militante . J'étais encore un bon sportif que déjà je militais au RPR , c'était dans les années 70 .

Je suis entré au RPR en 1973 je crois , tout simplement issu d'une famille gaulliste , mon père a été un grand résistant et sur les conseils de copains qui étaient élève au collège de Zillisheim ou je m'entraînais à courir vitre et longtemps , c'est avec enthousiasme que j'avais pris une carte dans ce grand Parti politique fidèle à Jacques Chirac. 

Jusqu'à la victoire de Jacques Chirac à la présidentielle , avec quelques amis nous avions été des militants de très haute volée , pas une semaine sans un collage , on parcourait pratiquement tout le Haut Rhin , toute la nuit . Plusieurs fois par mois  je recevais des appels de la permanence de Jean Paul Heider à Thann pour récupérer des affiches , nous étions jamais lasse de coller . Ce n'était pas tout , tout autant on distribuait des tracts pratiquement en permanence , dans des secteurs qui nous menaient jusqu'à St Louis . Le jour je courais le soir je collais et je distribuais . 

Une vie militante palpitante qui m'a permis de rencontrer des gens aussi incroyable que Jacques Chirac . Bien sur et tout naturellement après plusieurs années de travail pour le RPR  on m'a demandé d'être candidat aux élections internes . Je suis rentré au comité , ensuite je suis devenu délégué cantonal , tout en me mettant au service d'Antoine Gissinger député Maire de Wittenheim , ensuite sans problème j'étais candidat au comité départemental . C'était une époque ou le militantisme était important , pour gagner une élection il fallait se battre à l'intérieur du RPR et faire campagne . Se présenter à une élection sans enracinement , sans engagement militant important était peine perdue . 

Par la suite est venue la période UMP ou si mon engagement politique fut de plus en plus important pour être candidat à la mairie de Wittenheim , me consacrant de plus en plus à mon mandat communal , j'étais moins présent sur le terrain mais tout aussi enthousiaste pour représenter  mes valeurs . 

Aujourd'hui je suis toujours en fier de l'être membre des républicains . Mais bien des choses ont changés et que je regrette . Si à mon époque il fallait beaucoup travailler sur le terrain pour espérer obtenir des responsabilités , aujourd'hui il y a en a qui sans aucune expérience , rentre dans un Parti politique et qui immédiatement se porte candidat aux responsabilités sans même connaitre les militants du moins ce qu'il en reste . Aujourd'hui on peut devenir responsable de circonscription avec 15 voix , ne rien faire de ses responsabilités et même attendre les prochaines élections à la maison et se faire réélire . Nous sommes loin de l'époque ou le responsable de circonscription organisait chaque mois une réunion , et les salles étaient pleines à chaque fois.

Nous vivons une drôle de monde , aux dernières élections certains de mes colistiers que j'avais encouragé à prendre la carte ou des responsabilités sont effectivement rentrés aux Républicains mais n'ont strictement rien fait sinon participer à des réunions médiatiques pour faire les beaux . Militer pour les républicains n'existe plus , on rentre dans le Parti et on veut devenir chef sans même connaître sa ville . Jamais il me serait venu à l'idée quand je suis rentré au RPR de me porter immédiatement candidat , il m'a fallu des années de travail avant de le faire . 

Si on veut relever la tête , il faut retrouver des militants enthousiasmes qui se jettent dans la bataille du terrain et des valeurs sans compter . Après Antoine Gissinger , nous n'avons plus réussi à avoir de bons candidats , nous nous sommes mis au service de l'UDF pour faire gagner Jean Jacques Weber et Français Hillmeyer . On peut même dire que c'est essentiellement le RPR qui était à leurs dispositions . 

Nous allons retrouver des nouveaux élus , espérons que ceux ci seront des fidèles de Wauquiez , dans nos rangs nous avions trop d'élus qui ont milité pour Bruno Le Maire et quand on voit ce que le type à fait on peut se dire qu'ils ont choisi le mauvais cheval , pourtant c'était tellement simple de voir que ce type était mauvais je l'avais écrit , il avait trahi Dominique de Villepin , forcément il trahirait François Fillon . 

Mais comme l'a écrit de Gaulle , jamais lasse de guetter la lueur de l'espérance . Je suis aux républicains par fidélité au gaullisme , espérons que le nouveau président départemental pourra dans la fidélité à Wauquiez mettre de l'ordre . Le renouveau passe par des hommes fidèles aux valeurs qu'ils défendent , qui s'enracinent , qui respectent les militants , qui aiment les citoyens et s'engagent pour retrouver du sérieux en politique . Si nos élections ne permettent pas le renouveau on restera dans l'illusion . 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :