Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Réflexions sur la suppression des Partis politiques , idée émise par Simon Weil

IL y a quelques semaines , j'avais écrit dans le blog que compte tenu de l'évolution à contre sens de notre société , ou en faite être dans un Parti Politique c'est devenir un type qui ne pense plus et c'est tellement bien plus confortable. Militer , faire de la proximité , s'enraciner est dépassé. Répondre à des invitations , faire le beau , écouter ceux qui sont au dessus , car forcément ceux qui sont en dessus ont toujours raison par rapport à ceux qui sont en dessous . bref militer dans un Parti c'est devenir bête , il faut juste applaudir et c'est tout . J'en conviens que ça peu plaire , on rencontre des gens qui se sont installés au dessus par la ruse et qui sont ensuite indétrônable , ils font bloc pour écraser toute vélléité de résistance . Et depuis quelques années , le militantisme pur a disparu, il n'existe plus que des militants spectateurs des grandes messes des leaders . Travailler sur le terrain c'est terminé , je n'ai pas besoin d'aller très loin pour le constater , à Wittenheim les quelques militants républicains  existants militent chez eux à la maison , sur le terrain il n'y a personne , j'en vois juste un,  toujours assis sur une chaise dans les rares réunions médiatiques . 

 

Je suis dans un Parti Politique , les Républicains , je milite depuis plus de 40 ans , des centaines d'heures passées sur le terrain , à coller , distribuer , s'enraciner , dialoguer , se présenter aux élections , sur l'étiquette Gaulliste qui me colle à la peau . J'ai des valeurs et des convictions que j'ai tenté de partager. Jusqu'aux années Chirac , militer dans un Parti était valorisant , on était écouté , on participait à la réflexion , nous étions des militants respectés , tout ca est bien loin . 

Je viens de découvrir des réflexions de Simone Weil , et je suis tombé sous le charme de ses réflexions , tout simplement je pense comme elle , même si je continue d'adhérer aux républicains , je ne me sens pas le courage d'abandonner un Parti dans lequel j'ai passé des heures , des jours , des années magnifiques , mais il faut être réaliste , nous sommes dans les mains de personnes qui protègent entre eux leurs intérêts. 

Dans ses réflexions Simons Weil dans un recueil qui date de 1950 ; écrivait concernant les partis  << qu'il n'y a rien de plus confortable que de ne pas penser . >> Elle illustrait à merveille cette absence quasi totale de réflexion qui stagne dans le monde politique à propos de l'utilité des partis et envisageait leurs suppressions . 

Simone Weil considérait qu'un parti politique est une machine à fabriquer de la passion collective , avec une seule raison d'être c'est de se développer sans cesse  , sans limite et sans fin . Dans un Parti on ne pense plus , l'expression des militants est réduite . La possibilité dans un Parti de produire des idées personnelles , de les enrichir par la confrontation  , sans pression , à celle d'autrui et terminées . Il faut surtout appliquer une discipline de Parti et se taire . Dans un Parti il y a quelques personnes qui ont soif de puissance , et il faut dire oui toujours plus à ceux qui sont au dessus . 

Dans son recueil Simone Weil préconise pour tout homme politique l'obligation de non appartenance à un Parti . Celui qui s'engage devra définir sa position face aux différents projets devant répondre aux attentes des citoyens , le choix électoral se fait donc sur des propositions concrètes affirmées en regard des situations à régler et non sur une base d'une obédience à un Parti . Il en serait terminé avec les oppositions de principes , et bonjour la bienvenue aux bonnes volontés cherchant avec tous les acteurs politiques et pourquoi pas des citoyens , pur apporter les bonnes réponses aux vraies questions . 

Ainsi Simone Weil ouvre la voie à une autre manière de vivre la démocratie . Notre gouvernance actuelle , on le voit bien ne fonctionne plus . Au fil des années , on a fabriqué des hommes politiques qui n'ont aucune expérience, aucune pensée qui fonctionnent comme des robots qui slaloment dans les partis , qui sont assoiffés de pouvoir , et ça donne quoi ? ca donne En Marche avec des députés qui ont trahi leurs Partis , oubliant au passage leurs convictions et leurs valeurs . La majorité des Députés , du Président ont été élus avec moins de 20 % des inscrits , on ne peut plus continuer ainsi , le résultat est dramatique , un président qui devient de plus en plus autoritaire , des députés qui ne servent plus à rien.  Macron à bien compris que l'Assemblée est une chambre ou la matière grise est sérieusement absente , d'ou l'habitude maintenant d'utiliser les ordonnances . 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :