Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Wittenheim : L'esprit des textes est défavorable aux élus minoritaires .

Dans une décentralisation où les élus majoritaires ont presque tous les pouvoirs, les situations sont rares où une majorité est réellement mise en difficulté par son opposition. Question de volonté ? la n'est pas la question , c'est l'esprit des textes qui lui sont défavorables .  Aux dernières municipales , j'avais longuement réfléchi sur le rôle des élus minoritaires , qui il faut bien le dire n'ont aucun levier pour bien remplir leur fonction .

 

Des fonctions bien difficiles à remplir quand même se mêlent la mauvaise foi de contradicteurs qui bien que n'étant pas élu , font semblant ou alors sont bien informés par d'autres élus pour dire dans les parenthèses tout le mal qu'ils pensent aussi de certains élus minoritaires , mais de cette question je l'évoquerai un peu plus loin . 

 

Si la décentralisation était nécessaire , telle qu'elle est pratiquée empêche pratiquement aux élus minoritaires d'exister . Dans trop de collectivités , et j'en connais pas mal , dans trop de communes les exécutifs peuvent impunément se comporter en chefs tout-puissants , faut de contre pouvoir efficace . 

 

Les élus minoritaires n'ont pratiquement aucun moyen pour travailler et exister , ils ne disposent ni du temps , ni de l'expertise nécessaire pour analyser les délibération qui lui leurs sont proposées , et le plus malheureux pour en revenir à un peu plus haut c'est quand des contradicteurs non élus utilisent les réseaux sociaux pour tenter d'informer les électeurs  et exploiter contre vous même des actions qui viennent de vous , là c'est le comble : 

 

Je viens de découvrir dans un éditorial que des citoyens qui n'assistent jamais au conseil municipal ont utilisé une de mes interventions pour la reprendre à leur compte :  j'ai effectivement interpellé le maire sur un manque évident d'organisations de commissions , et pas seulement financières mais de toute la vie municipale . Si les contradicteurs voulaient rentrer dans ce débat , c'était bien de dire d'ou ça venait et pas laisser entendre que ce sont leurs amis opposants rouges qui étaient intervenus .  En ne disant pas d'ou venait leur information , et comme chacun sait qu'ils collaborent ensembles  ceux qui ont lu , ne peuvent que penser qu'ils citent les rouges , ce qui est d'autant plus navrant que ces même rouges ne participent à aucun travail municipal , puisqu'ils ne participent pratiquement à rien .  C'est un procédé fallacieux parce que vrai en apparence mais destiné à tromper !!. 

 

Notre groupe est un groupe qui travaille beaucoup pour tenter de bien servir Wittenheim , nos interventions mettent souvent dans l'embarras la majorité municipale et même les aiguilles bien sur la vie de Wittenheim par des propositions qui au fil des années sont reprises par la majorité , ce qui démontre le bien fondé de nos actions qui sont toujours au service de Wittenheim . 

 

Mais cependant il est vrai que nos préoccupations , nos interventions sont caché, pas par par la majorité municipale mais par des textes qui empêchent tout visibilité à  une opposition qui veut jouer son rôle . Dans le bulletin municipale on peut pratiquement rien exprimer par manque de place , les commissions sont rares , les informations communiqués arrivent souvent le jour du conseil  , ce qui empêche toute action crédible.  

 

Et surtout quand l'opposition joue son rôle , la presse minimise nos actions voir les fait disparaître , au dernier conseil municipal je suis intervenu sur les Rythmes scolaires , dans la presse ils évoquent ce souci des parents , mais de mon action pour cette question , rien !!! c'est pourtant moi qui avait engagé le débat , mais la presse évoque l'autre opposition qui elle n'est pas rentré dans le fond mais sur un courrier du maire qui ne leur plaisait pas . 

 

On peut tenter d'utiliser tous les moyens pour exister , on nous barre la route . La démocratie locale en France est un leurre . 

 

Tant qu'il me sera possible de le faire , notre groupe continuera d'affirmer qu'il faut rééquilibrer les pouvoirs locaux et renforçant les contre-pouvoirs politiques .

 

Trop souvent les majorités considèrent comme optionnelle la démocratie locale et surtout ils considèrent comme une contrainte insupportable d'avoir à coté d'eux des élus qui existent alors qu'ils n'ont pas le pouvoir d'agir .

 

Pour que ca marche bien , il faut une majorité qui respecte les élus d'oppositions.  Aux élus de la majorité de mettre en oeuvre leurs propositions ,et aux élus de la minorité de contrôler l'action de la majorité . 

 

Ils m'arrive de défendre des projets qui ne sont pas des projets opposé à ceux de la majorité , même je peux considérer que nombre de projets de la majorité sont des projets que j'avais proposé et combattu par eux .  Il est vrai que parfois on a des points de vues différents  , mais considérer qu'un point de vue différent et un point de vue opposé est dangereux . Cela conduit à empêcher tout échange d'idées . C'est pourtant dans la confrontation  saine de points de vues différents que peut émerger des solutions nouvelles plus efficaces pour tous . 

 

Notre maire à beaucoup évolué sur ce questionnement, mais si il y a un reproche que je peux lui faire , c'est de ne jamais reconnaître les actions des élus minoritaires qui ont fait avancer les choses .  Je prends juste un exemple que la majorité a toujours revendiqué pour son seul compte , il s'agit de l'équipe de permanents de la ville qui est à la disposition des associations , il s'agit là d'une proposition que j'avais faite en 2001 mais combattu par la majorité municipale de l'époque , qui l'a reprise à son compte sans jamais dire , oui c'est nous qui l'avions proposé depuis bien longtemps. Nous ne sommes pas là , pour empêcher une majorité de reprendre de bonnes idées ,mais pourquoi ne jamais associer les opposants . Sur cette question là , le maire ne fait pas bien les choses .

 

Pour terminer notre rôle est de dire ce que nous estimons être de l'intérêt général et pas de nous positionner par rapport à la majorité . Celui qui exprime un point de vue différent doit cesser d'être considéré comme un opposant . 

 

Nous sommes loin des municipales , mais déjà le débat d'idées est engagé , comme d'habitude nous prendront toute notre part . 

 

 

 

 

 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :