Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

15 ans déjà , que du bonheur !!

En 2002 , j'ai arrêté à Mulhouse et ailleurs toutes manifestations sportives que j'organisais pour me consacrer totalement à la vie politique de Wittenheim . 

Je reviens sur cette période , sans nostalgie mais qui est une période très brillante de ma vie , je revis souvent cette période par la pensée .

 Il y a quelques jours le journal l'Alsace est revenu sur cette période d'organisations sportives à Mulhouse concernant l'athlétisme, en particulier les courses sur route , ils m'ont fait l'honneur d'évoquer mon nom pour identifier cette période . 

Après ma très longue carrière d'athlète pour laquelle  j'ai eu du mal à décrocher , tant ma motivation était toujours au top , malheureusement un genoux récalcitrant m'obligea à la stopper  . 

Dans la foulée mon président à l'ASPTT Mulhouse  Raymond Behr me demanda de lui succéder à la présidence de la section d'athlétisme  en 1992 . 

Arrivé aux responsabilités , j'ai tout de suite été élu à la vice présidence du comité départemental d'athlétisme et par la suite au comité directeur de la ligue d'Alsace d'athlétisme , puis grâce à Philippe Bosc en 1998 j'ai même fait un passage sur le Tour de France cycliste dans la caravane . 

J'ai longtemps organisé le cross national de l'Alsace qui marchait très fort , et qui me permis à la demande des partenaires financiers de me lancer dans l'organisation du semi de Mulhouse et 10 KM . Je n'avais pas vocation à organiser des courses sur route , mais la pression étaient telle que finalement j'ai du céder . 

A cette époque il y avait déjà Gerard Mergy qui organisait le semi de Mulhouse et les 10KM , je ne voulais pas interférer dans cette organisation , mais compte  tenu des faibles moyens financiers qu'avait l'organisation, après négociations avec Mergy   on tomba d'accord pour une co organisation,  il amenait son savoir faire sur route et moi j'amenais les partenaires financiers qui souhaitaient ma présence à la tête de ses courses sur route  pour avoir avoir une participation effective . 

Ce n'était  pas de la tarte d'organiser tant de manifestations , il y avait le gros morceau que représentais le cross de l'Alsace qui était devenu un grand cross national et international  , chaque année malgré la fidélité des partenaires il fallait toujours plus d'argent et mon baton de pélerin ne me quittait jamais , et bien sur les nouvelles organisations sur route auxquelles se rajoutait le meeting national d'athlétisme de Mulhouse me prenaient un temps considérable , mais le succès aidant cette période a été faste pour Mulhouse et le sport à Mulhouse . 

Aujourd'hui grand pratiquant de la marche pour mon plaisir , je rencontre presque tous les jours des athlètes au Waldeck et même ailleurs qui me demandent encore de reprendre du service, je ne suis pas oublié et j'en suis fier . Je respectais beaucoup les athlètes , ils savaient que je connaissais  du bout des doigts la course à pieds. 

Devenu organisateur j'ai beaucoup vibré . mais la politique me prenait de plus en plus de temps , en 2002 je pris la décision de stopper mes actions à Mulhouse , à regret.

Cette période a été brillante mais je la dois à des personnes , sans lesquelles rien n'aurai pu faire .  Il y a eu Philippe Rauch qui était à l'époque directeur du Marketing du journal l'Alsace , il m'a tout de suite fait confiance , son aide a été d'une importance capitale , il y a eu aussi les incontournables Michel Suter, Christophe Mona , Raymond Kemp , Jean Luc Bercot , JF Lisak , José Bielher qui étaient de toutes les organisations, jour et nuit si il le fallait , les souvenirs de cette époque me reviennent souvent à la mémoire . 

La politique  pris une grande importante dans ma vie à partir de 1995 , je me suis présenté aux municipales de 2001, malheureusement on a perdu alors que nous avions de bonnes chances de l'emporter , mais c'étaient sans compter avec un lascar qui m'a toujours détesté et qui m'a fait trébucher , mais c'est la vie , je ne regrette rien. Je suis élu depuis 1995 , j'aime ma ville , je n'ai jamais relâché mes efforts et aujourd'hui encore ma motivation est intacte , mais la politique c'est difficile et si on fait le bilan de mes action on peut affirmer que c'est un échec , pas au niveau des idées qu'on me pique souvent mais au nom de l'idéologie, mes adversaires souvent très intolérants je le mesure encore aujourd'hui . A partir de 1995 , tout a été fait pour surtout stopper mes ardeurs , je me souviens en 2001 , de l'élection du président de l'OMSL à Wittenheim , l'adjoint aux sports naturellement candidat , je me suis également porté candidat , la majorité de l'époque a du se battre pour m'éliminer , bien qu'élu minoritaire , une grande partie des associations qui connaissaient mes compétences sportives votèrent pour moi , l'adjoint aux sports remporta cette élection grâce aux suffrages des élus majoritaires , sans lesquels en étant élu minoritaire je me serai retrouvé président de l'OMSL , ils mesurèrent le danger et depuis je suis presque un pestiféré, même si mes relations avec le groupe majoritaire sont au beau fixe.  En 2008 la majorité  m'élimina aussi du bureau de l'OMSL  , il ne fallait surtout pas voir pichenel prendre une quelconque responsabilité , pourtant ma présence aux manifestations sportives étaient de très loin très importante . Depuis 20 ans que je suis élu , tout a été fait pour me m'empêcher de prendre des responsabilités , alors qu'élu minoritaire , ma seule ambition était de servir ma ville , et se priver des services d'un élu spécialiste du sport il faut le faire !!!!. 

Encore aujourd'hui , alors que j'ai pris une part importante dans la victoire de l'actuelle  majorité , tout est fait pour m'empêcher de sortir la tête .  En ce sens ma carrière municipale , même si j'ai toujours tout fait pour aider bien souvent la majorité , a été un échec .  Je reviendrais plus tard sur cet échec , dans un prochain éditorial . Mais je ne regrette rien , les bons moments au service du citoyen l'emporte largement  et ma carrière sportive est là , bien remplie je ne regrette rien que du bonheur . 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :