Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Voilà ce que disait Emile Zola sur la presse en 1888 , avec justesse

Mon inquiétude unique devant le journalisme actuel , c'est l'état de surexcitation nerveuse dans le lequel il tient la nation .

Aujourd'hui, remarquez avec quelle importance démesurée prend le moindre fait .

Quand une affaire est finie , une autre commence . Les journaux ne cessent de vivre dans cette existence casse-cou.

Si les sujets d'émotion manquent , ils en inventent . 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :