Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

La charia en France : Mulhouse à la une

En lisant le dernier " Valeurs Actuelles " les élus Mulhousiens ne doivent pas être très fiers , et les élus qui sont en charge de Mulhouse depuis les 20 dernières années . 

Tout est dit sur l'Islamisation de Mulhouse dans ce dernier numéro , je conseille sa lecture .

Ci- dessous des extraits trés forts de ce numéro spécial charia: 

Le centre ville de MULHOUSE s'est métaporphosé on ne compte plus les bars abandonnées , les tournebroches halal , les écoles coraniques .

Mulhouse est un exemple frappant de cette  " halalisation " urbaine . Il suffit de se promener dans le quartier de Bourtzwiller . Chômeurs installés des journées entières au pied des immeubles , parfois " chouffeurs" (guetteurs ) pour quelques dealers , mués en une dizaine d'années en gardien de l'ordre moral islamique , ils sont légion dans ce quartier de la cité Alsacienne, ou la dernère boucherie traditionnelle , TEMPE , a revendu sont fond à des commerçants halal . Tout se prette à cette Isalamisation tranquille : le quartier des coteaux est un réservoir à Salafiste . Le centre ville lui même s'est métatmorphosé : on ne compte plus les bars abandonnés , les tournebroches halal , les écoles coraniques . 

Une Mulhousienne de 41 ans s'amuse sur sa page Facebook  à recenser les cafés fermés , photos de devantures à l'appui . C'est devenu quasiment un passe temps archéologique dans cette ville ou s'édifie une mosquée gigantesque , le cente An-Nour , sur un terrain qui fut naguère , industriel .  Pour une vingtaine de millions d'euros , ce lieu de culte pourra accueillir au total plus de 2300 fidèles . 

Tout a changé à une vitesse incroyable , se lamente cette Mulhousienne de 41 ans , qui ne prend plus les transports en commun << par peur de se faire caillasser >> et garde avec elle << un taser dans le sac à main au cas ou ..... >> Le samedi jour de soldes , on peine à reconnaitre la ville. La rue du Sauvage , artère piétonnière du centre historique , est un défilé de femmes voilèes , le marché de la place Franklin ne propose presque plus que du halal et des stands de foulars isalmiques y pullulent .  

Comme si Mulhouse était vendu par pans entiers aux tenants d'un islam dur. Comme si le décor de l'ex-capitale du textile Alsacien résumait à lui seul le détricotage de la France . 

L'essentiel de ce texte est paru aujourd'huidans VALEURS ACTUELLES et écrit par Alexandre MENDEL .

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :