Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Attention , ENGIE et IJCOF sont des voleurs

Tout le monde connait ENGIE , dans la grande majorité des cas , ils seront vos partenaires pour la gestion de vos installations électriques  de votre SARL et IJCOF travaille avec ENGIE pour le recouvrement des créances , ils sont très efficaces , ce serait la guerre ils pourraient être la GESTAPO; 

Je vous raconte ce qu'il m'est arrivé avec eux , c'est à s'arracher les cheveux : 

Au mois de juin j'ai cessé mes activités de commerçant et j'ai donc entrepris avec mon comptable de dissoudre et liquider ma SARL ; tout étant dans l'ordre la SARL a été dissoute le 30 juin dernier . Concernant ENGIE je payais mes notes par prélèvement mensuel , mais il est vrai qu'il restait un reliquat à payer de 200 euros . A la dissolution je suis parti en vacances tout le mois de juillet. ENGIE a tenté de me prélever cette somme de 200 euros , mais compte tenu de la dissolution il n'y avait plus rien sur le compte et c'est en rentrant de vacances que j'ai vu qu'ils avaient tenté de prélever cette somme , j'étais bien sur ok pour régulariser , je n'ai pas eu le temps de le faire , que ENGIE a mis en branle une société de recouvrement qui s'appelle IJCOF , à partir de cet instant j'avais la GESTAPO sur le dos. 

Mais incroyable mais vrai , j'ai reçu une injonction à payer rapidement sinon c'était le tribunal , mais le pire c'est de découvrir que IJCOF me réclamait 630 euros ? . Etonnement de ma part , j'ai gentiment écrit à IJCOF pour avoir des explication sur une telle somme , aucune réponse !!! j'ai écrit à ENGIE et IJCOF en leur envoyant tous les documents qui prouvaient que je devais 200 euros et non pas 630 euros en redemandant gentiment pourquoi ils me réclamaient 630 euros ? . 

Ni l'un ni l'autre n'a daigné répondre à cette simple question , j'ai bien précisé que je paierai les 200 euros que si on m'explique pourquoi cette erreur . 

Naturellement il fallait si attendre , pas de réponse à ma question , mais un nouveau courrier pour m'expliquer que j'avais 4 jours pour payer les 200 euros , sinon c'était le Tribunal , mais toujours pas d'explication pour les 630 euros ? . J'ai donc pas payé , en insistant sur le faite que sans explication ils n'en finiraient pas avec moi  . 

La leçon de cette affaire  , c'est déjà que ENGIE ne vous relance pas si vous n'avez pas payé , c'est tout de suite le couteau sous la gorge avec cette société bidon qui s'appelle IJCOF , semble t-il bien connue , il suffit de lire internet pour connaitre mieux les lascars . 

Si il y a une anomalie , qu'il se trompe vous n'avez pas à discuter , il faut juste vite rechercher votre ancienne tenue militaire dans l'armoire , l'enfiler et vous mettre au garde à vous et faire attention qu'ils ne soient pas armés , ils pourraient vous tirer dessus . 5 mois qu'ils m'emmerdent , bien sur j'ai fini par payer les 200 euros , mais il n'empêche que pour les 630 euros je n'ai pas le droit de savoir , nous sommes en pleine dictature. Mais le souci pour eux , ils sont tombés sur un os , et tant que je n'aurai pas de réponse tous les 15 jours j'éditerai sur mon blog cette lettre que j'écris . 

Il est hors de question que je baisse les bras , IJCOF veut me voler 630 euros , sans les justifier , ce sont donc des bandit et il faut le faire savoir . 

 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :