Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Politique : fournaise électorale

Les politiciens Français , locaux ont fait un pacte avec le diable , on s'étonne de la désaffection des Français pour la politique , on s'étonne que les citoyens ne font plus confiance aux politiques , on s'étonne que les citoyens sont dégoûtés par les politiciens . 

La première raison , le pouvoir en place ment depuis bientôt 5 ans , la majorité actuelle est arrivée au pouvoir par le mensonge , à la lecture du dernier livre sorti sur le président on s'aperçoit que Hollande est un sale type , le monde entier ironise sur ce pouvoir qui est en mille morceaux. 

Pour les opposants au pouvoir , le constat est tout aussi triste , la présidentielle se profile et déjà on voit les toupilles qui tournent dans tous les sens . Regardons nos leaders locaux , chacun tente de se placer là ou il pourrait profiter du futur pouvoir . La fidélité aux hommes et aux valeurs a disparu depuis bien longtemps . Beaucoup lâchent Sarkozy , ils courent sans état d'âme vers d'autres . 

Un député peut faire ce qu'il veut mais moralement non, un peu facile de dire aux citoyens vous m'avez élu , j'étais dans la majorité présidentielle , mais le type qui était président ne me plait plus je vais voir ailleurs . 

Beaucoup d'élus locaux vont se ranger derrière Juppé , il parait qu'avec lui l'alternance serait forte , cet argument est bidon , c'est qui Juppé ? c'est un type qui se renie déjà sur les affirmations qu'il faisait en 1981 et qui nous raconte aujourd'hui que rétrospectivement il racontait des conneries , mais il oublie qu'à l'époque on le suivait justement sur les conneries qu'il racontait , si il est devenu l'homme politique important qu'il est maintenant , c'est parce que des militants , militaient pour lui pour ses idées , et maintenant il est en train de dire qu'on a tous été con de l'écouter , mais sans nous que serait-il aujourd'hui ?  . Le pire c'est que pour faire des voix , il se renie sur des propos récents , on a les preuves , il déclarait ne pas aimer la police ni les juges , il dit que ce n'est pas vrai ,  il voulait que l'armée ferme sa gueule , il regrette ses propos , il s'imaginait mal faire encore de la politique à 70 ans , et bien il est dedans !!!! . Les étrangers il ne voulait plus les voir maintenant il nous affirme qu'on peut en prendre 200000 par an , il veut être président , alors qu'il est loin d'être exemplaire , comment pourrait-on lui faire confiance , demain président il est tout à fait capable de nouveau de raconter le contraire de ce qu'il affirme aujourd'hui  et c'est à lui que Jean Marie Bockel fait confiance ?, c'est vers lui que se tourne Hillmeyer deux hommes que j'apprécie mais qui me déçoivent .  

Ne nous étonnons pas que plus personne ne croit en rien , le spectacle des politiques est souvent écoeurant . Ils sont aux antipodes de cette citation << un homme politique est responsable de ses propos , cette responsabilité là ne se dégage pas dans l'instant mais dans la durée , il est trop facile d'affirmer n'importe quoi selon les convenances du moment , puis de nouveau n'importe quoi lorsque les événements sont venus ridiculiser les affirmations antérieurs .>>.  Naturellement Juppé pourrait donner une nouvelle virginité à l'UDI , à Bayrou l'ennemie de tous , mais que certains semblent retrouver avec plaisir . Tout est nul , tout est à vomir , on s'aime , on se déteste en politique à la vitesse du son . 

Quand je pense qu'on a pu penser que j'avais retourné ma veste après les municipales , alors que si je me suis rapproché du maire dans la gestion de la commune , je suis resté fidèle aux valeurs que je défends et aux hommes .   

On s'étonne du résultat des Etats Unis , mais c'est un constat mondial , les hommes politiques ne sont au service que de leurs gueules et pas au service du peuple . Il se font élire et ensuite ne se souviennent plus qu'il y a un peuple , nos démocraties sont fragilisées par la faute des politiques . La politique Française c'est avant tout un jeu de petites phrases et de propos mesquins .

Françis Hillmeyer avec justesse nous fait son analyse de la victoire de Trump , mais malheureusement c'est après chaque événement qu'on fait des anlyses, après les régionales on a entendu nos leaders nous dire  << on a compris la leçon >> quinze jours tout est oublié . Les politiques racontent n'importe quoi en fonction des circonstances , ils font ce qu'ils veulent , n'écoutent pas les citoyens et ensuite ils s'étonnent qu'ils filent vers les extrèmes . 

 

 

 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :