Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Lettres passionnées de François Mitterand

Etant Gaulliste à 1000 % , je ne vais pas me mettre à aimer Mitterand . Quant il est arrivé au pouvoir en 1981 , il ne comprenait rien à l'économie , et heureusement pour nous en en 1983 , Delors lui a demandé de se calmer , sinon la catastrophe du programme commun de la Gauche , nous aurait coulé . Il était venu l'heure pour Mittérand , de renverser la vapeur , et comme les spécialistes de l'économie de l'époque l'écrivaient << c'était trahir ou périr >> il a préféré trahir et faire tout le contraire de ce qu'ils proposait au pays , en attendant la dette était déjà incroyable .

Cependant , comme je suis un dévoreur de revues , ce matin j'ai passé mon temps à lire les lettres d'une folle passion de Mitterant pour Anne Pingeot . Si politiquement je n'aimais pas l'homme , je dois avouer que je suis vraiment impressionné par l'écrivain , il écrivait très bien et savait parler d'amour comme nul autre.

Petite passage d'une lettre écrite à Anne Pingeot :

Mais lumière , chaleur et joie ne viennent d'aucun autre soleil , que celui qui nous habite . Et j'aime être avec vous . Tandis que je n'ai qu'un goût très modéré pour ces échanges avec le public , toujours inconnu , qu'il faut convaincre avec des discours et des idées , tâche absurde quand on sait que seuls l'amour, les actes et l'exemple ont une force conquérante .

Il ne l'a jamais écrit , ni dit mais bien sur que l'amour est mille fois supérieurs à la politique , la politique c'est le mensonge , c'est souvent des hommes vides , qui n'ont que le pouvoir comme objectif , ces gens là mettent des masques , il n'y a souvent rien de vria dans ce qu'ils racontent , il n'y a voir qu'à voir en ce moment avec les primaires , les toupilles qui tournent de plus en plus vite .

Il n'y a rien de mieux que de profiter de la vie , de ceux qui on aime , même de ceux qu'on ne voit pas , d'écouter des bruits , des chants , de se promener et ou les souvenirs nous reviennent en foule , en silence et souvent seul ceux qu'on aime sont là à coté de nous et nous epnsons à eux . forcément la sincérité est là , alors que le monde de la politique c'est souvent odieux , malsain , tous les coups sont permis , on dit même souvent qu'en politique il faut commencer à éliminer ses amis avant ses ennemis , tout est dit .

Mitterand me rappelle même un peu Clémenceau qui écrivait un poème à sa meilleurs amie , une amie qu'il n'avait d'ailleurs jamais vu , comme quoi on peut aussi aimer sans voir . Il avait écrit << une fée vole de cime en cime , je ne peux plus parler parce qu'elle est trop loin , je ne peux l'oublier parce qu'elle est trop prête . >> magnifique poème .

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :