Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

La politique un monde de démolisseurs

Hier dans une discussion avec un ami cher sur Facebook, je lui disais que sans doute , le jour ou j'arrêterai la politique ce sera sans difficulté, si la politique est ma passion au service des autres, c'est un monde impitoyable , il n'y a pas de place pour le bien .

Se présenter à une élection n'implique pas d'avoir des compétences, des connaissances , ni obligation de diplôme , il suffit d'être candidat , d'avoir de l'argent , mais on peut vous en offrit , la seule condition convaincre des électeurs et avec de bonnes dents on peut l'emporter , ensuite il suffit de mentir sachant que la plupart des promesses sont intenables , nous le voyons bien depuis 30 ans .

En sport on voit rarement le plus mauvais gagner une course , il faut de l'entrainement sinon rien n'est possible , dans le milieu professionnel pour se faire embaucher comme ingénieur la condition sine qua non c'est d'avoir le diplôme , en politique on peut être candidat à n'importe quoi sans diplôme , il suffit de se réveiller un matin en se disant << je me présente >> que vous sachiez ou non ou se trouve l'Eglise de votre village , avec un bon GPS vous pouvez en sortant de votre maison trouver la mairie , bref on peut être con en politique et gagner une élection en étant un requin .

La première règle en politique c'est démolir , il suffit de regarder les débats à la télévision, c'est celui qui ment le mieux qui emporte la mise, démolir son adversaire à n'importe quel prix est une obligation , même si les adversaires se connaissent. Pour gagner il faut déjà convaincre que l'adversaire est un salaud et c'est bien ce qui se passe .

En sport on ne peut pas décréter que l'adversaire ne vaut rien , on ne peut pas le démolir pour gagner , il faut réellement être le plus fort , donc le meilleur .

Je suis dans le milieu politique depuis si longtemps , j'en connais tous les rouages , dégommer l'autre par n'importe quel moyen pour l'emporter est la seule méthode , le bien la dedans n'a pas sa place , la plupart de ceux qui gagnent les élections , n'ont pas grand chose à voir avec le bien commun ou l'humanité quoiqu'ils en disent les sentiments n'existe pas dans la politique . On peut être ami un jour ennemi l'autre .

Je n'ai jamais réussi à me faire aux méthodes politiciennes , je confirme donc que si la politique , les idées, les valeurs sont ma grande passion , le jour ou je vais arrêter ce sera sans difficulté , je disparaîtrai même totalement de ce milieu on n'entendra plus jamais parler de moi .

Naturellement , ceux qui pensent comme je l'entends ici et là que je vais tout arrêter , en n'aurons pour leur frais , si comme je l'ai déjà précisé je ne serai plus jamais candidat à la mairie de Wittenheim à la tête d'une liste , aux prochaines élections municipales je continuerai de jouer un rôle très important , je ne suis pas encore atteint par la lassitude .

Bien sur un margoulin prône que je ne représente plus rien , il oublie de préciser que dans ma bonne ville de Wittenheim de 15000 habitants j'ai fait 20 % aux dernières élections et que lui qui s'est présentait aux élections des Républicains dans une circonscription de plus de 100000 habitants il a eu du mal à convaincre 17 personnes de voter pour lui et encore sans ses amis il n'aurait sans doute pas dépassé les 10 voix , il a même eu le culot de prétendre en ne représentant rien de m'évincer des républicains sans aucune responsabilité , cela démontre le personnage qui s'est dit être mon ami pendant 8 ans , et qui confirme bien que la politique c'est avant tout démolir.

J'ai du affronter l'adversité depuis 2001 , surtout parce qu'on a été jaloux de mon travail pour Wittenheim, en 2001 candidat à la mairie , après une camapgne exemplaire avec une bonne équipe , alors que nous étions en mesure de l'emporter , un candidat de l'UDF lui aussi démolisseur en chef , qui en échec avait juré de ne plus se présenter , il nous l'avait écrit , par habitude de démolir , il s'est renié pour se représenter contre toute attente , alors qu'il savait que nous pouvions enfin mettre en danger l'équipe sortante , mais ce type a tout foutu en l'air avec sa candidature , nous pouvions au oins , au minimum repartir avec de nouvelles bases et représenter avec force l'avenir , mais voilà il a tout démoli , en 2008 je suis reparti mais mon démolisseur en chef veillait et en coulisse il a continué de donner des coups de burins , mon équipe aussi était bonne , sans pour autant faire les efforts qu'il convenait de faire pour convaincre la population , c'est du passé et une grande majorité de mon équipe avec le temps continue d'avoir ma sympathie , en 2014 à nouveau je suis reparti , bien en amont j'ai reconstruit , je m'étais entouré d'une bonne équipe de base , tout d'abord avec. Serge , Fabien , Nathalie , tout fonctionnait très bien , mais par la suite j'ai fait l'erreur de m'entourer de personnes qui semblaient intéressantes , mais sans doute j'avais de la merde devant les yeux , une colistière m'a rejoint alors que dans un premier temps elle a refusé pour ensuite toute faire pour me rejoindre, il s'agissait tout simplement d'un télé guidage , je n'ai rien vu , ensuite un colistier de longue date pris dans des problèmes personnels m'a fait faux bond , des problèmes qui ont pollué le fonctionnement de l'équipe , certains s'occupaient même d'avantage des problèmes des autres , au point que dans nos réunions la préoccupation c'était plus les problèmes des uns et des autres , forcément un tel climat ne pouvait nous mener sereinement aux élections d'autant que nos adversaires ont aussi pollué le climat de la campagne . Bien sur quand un moteur à des ratés , les problèmes s'accumulent , les mots qu'on ne pense pas sortent , les esprits s'échauffent et l'arrivée est branlante . C'est du passé , c'est très difficile de diriger tant de personnes qui au départ ne se connaissent pas , et ont on n'a la responsabilité . Aujourd'hui même si j'en parle , si j'ai été en colère alors que nous avions remarquablement commencé cette campagne , je n'ai aucun ressentiment , on ne reviendra plus en arrière .

Mais vraiment je ne crois pas qu'à notre époque on puisse construire une équipe , beaucoup sont ambitieux , mais très peu ont un travail de fond , il faut dire que les élus de haut rang ne montrent pas l'exemple , ils se barricadent derrière leurs responsabilités pour étouffer toute vélèïté , ils veulent des exécutants qui doivent faire, mais surtout ne pas penser .

Quand je vois comment le maire de Rixheim se prépare pour les législatives , nous avons là , sous la main un vrai requin , qui met en avant ses ambitions , mais du citoyen vraiment je crois qu'il n'en a rien à faire , mais il réussira , le lascar à des talents pour marteler, buriner et même si il le faut chercher un marteau piqueur .

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :