Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Legislatives : la lutte infernale pour le pouvoir

A la lecture de l'Alsace ce matin , on peut se demander si nos élus n'ont pas pas un pète au casque . Sans doute les électeurs seront encore plus rare aux prochaines élections , nous assistons à un triste spectacle .

Je me demandais pourquoi Lara Fillion était de partout sur la scène médiatique les derniers temps , on la voit absolument partout même ou on ne devrait pas la voir, le responsable de la 6ème circonscription avait même convié les militants de la 6ème pour l'écouter nous faire part de son bilan alors que cette dame n'a rien à voir avec la 6ème . Les élections approchent et il fallait s'en douterla Dame est prise dans le tourbillon des candidatures , pour la circonstance celle des législatives , personne ne va lui dire , mais je ne me gène pas , elle n'a aucune légitimité pour affronter Françis Hillmeyer qui est un très bon Député , toujours fidèle à la Droite , respectueux de la Droite , fidèle aux militants , compétent, sympathique , vouloir se présenter contre lui est ni plus ni moins qu'une candidature couverte par une ambition démsurée , Chateaubriand depuis St Malo si il voit ce triste spectacle , il dirait à Madame Million << l'ambition dont on n'a pas les talents c'est un crime >> .

Il en est de même pour Monsieur Becht et la je donne raison à Jean Rottner de s'inquiéter de cette candidature soudaine , pour un Monsieur longtemps militant du PS qui a été élu grâce au soutien de la Droite mais maintenant il est sans étiquette , cette candidature est prématurée signe là aussi d'ambitions démesurées .

Dans tous les cas , me concernant , si Françis Hillmeyer est candidat , je le soutiendrais , la fidélité en politique est importante , si on veut restaurer un jour la confiance , ça passe par là avant tout .

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :