Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Fidélité dans les propos

Avez-vous réalisé que certains de vos propos n'étaient pas le reflet exact de ce que vous aviez entendu ou vu

Hannah More, une revivaliste de l'époque Victorienne, avait un remède infaillible contre les propos infondés. Lorsque quelqu'un lui racontait un fait désagréable concernant une personne, elle disait aussitôt : “Allons ensemble voir la personne que vous mettez en cause pour vérifier les faits”. Souvent la personne, modifiait ses accusations ou demandait qu'on ne tienne pas compte de ses propos. Mais Hannah était inflexible. Elle exigeait que la lumière soit faite. Au bout d'un certain temps, il devint rare que quelqu'un vienne parler à Hannah More avec des propos infondés.


Avez-vous réalisé que certains de vos propos n'étaient pas le reflet exact de ce que vous aviez entendu ou vu ?La Bible nous met en garde contre un mauvais usage de la langue. Elle nous rappelle que des propos approximatifs, des paroles équivoques… sont des instruments de mort, alors que les paroles vraies sont une source de vie : La mort et la vie sont au pouvoir de la langue.” (Proverbes 18.21).

Nous sommes souvent confrontés à un exercice impossible à réaliser. Si nous avons assisté à une conversation entre deux personnes, et que nous essayons de répéter ce qui a été échangé, nous oublions certains propos, nous en exagérons d'autres, nous interprétons certains non-dits, nous disons les choses comme nous les avons comprises mais pas forcément comme elles ont été dîtes.

Je me suis aperçu, pour mon propre compte, qu'il n'est pas facile d'être fidèles dans le rapport que nous faisons. Aussi appliquons-nous à être le plus sobres possible et n'oublions pas de préciser que ce que nous rapportons n'est qu'une perception personnelle et qu'il est préférable de parler avec ceux qui ont eu cet échange.

C'est parce que la fidélité dans nos propos n'est pas toujours facile que Jacques nous donne quelques pistes de réflexion au sujet de la maîtrise de la langue (Jacques 3.2-14).

Une action pour aujourd'hui

Avez-vous réalisé que certains de vos propos n'étaient pas le reflet exact de ce que vous aviez entendu ou vu ? Rien ne sert de vous culpabiliser, mais simplement adressez-vous au Seigneur ainsi : "Seigneur, pardon pour ces propos qui n'étaient pas le reflet fidèle des choses, aide-moi à développer une bonne maîtrise de ma langue, afin qu'elle devienne source de vie".
Paul Calzada

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :