Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Immigration : tous des girouettes pire des ventilateurs

On est loin du " quota zéro d'immigration " on ne reconnait plus la Droite , quel changement en 25 ans , quel changement depuis la célèbre déclaration de Jacques Chirac , entouré de Nicolas Sarkozy et Alain Juppé qui était d'une grande fermeté , il disait << Nous sommes entourés de pays en Afrique , en Asie , ailleurs, ou des hommes gagnent 200 francs par mois , quand ils ont du travail et qui réalisent qu'ils peuvent venir en France pour toucher 2000 francs par mois au titre du RMI , plus les allocations familiales , avec souvent beaucoup d'enfants et souvent ils sont polygames . Cette situation de prestations familiales est de nature à rompre toutes les barrières que nous pourrions élever pour empêcher l'augmentation de l'immigration . >> ,

Les années sont passées , de tels propos aujourd'hui pourraient être attribués à le Pen , mais incroyable !!! les plus proches collaborateurs de Chirac étaient à l'époque Sarkozy et Juppé , et aujourd'hui ils briguent les suffrages des Français .

Que pouvons nous constater que la Droite Républicaine a renoncé à la fermeté qu'elle prônait à l'époque , alors que le flux migratoire n'a fait que grossir .

Bonjour la responsabilité du propos , les lascars à l'époque voulaient refondre le code de la nationalité , limiter le droit d'asile et le regroupement familial , ils voulaient reconduire rapidement les clandestins à la frontière , supprimer les certaines prestations familiales aux immigrés . Et surtout par la voix de Giscard , qui lance cette déclaration << La France n'est pas un pays d'immigration , et nous devons nous donner les moyens réglementaires de gérer un quota d'immigration zéro >> .

La belle Droite républicaine appelait à l'époque à la fermeture des frontières , aujourd'hui cette proposition est tenue pour insensée.

Si on tient le langage de la Droite de l'époque on nous dit qu'on est FN , alors que c'est le contraire c'est le FN qui tient le langage de la Droite d'il y a 25 ans , je n'ai pas honte d'être toujours le militant qui suivait Chirac il y a 25 ans , je n'ai pas changé d'avis , ce sont nos leaders qui ont fait un virage à 180 degrés .

Oui on ne rêve pas c'est la coalition RPR-UDF qui envisageaient d'exclure les immigrés des prestations financées sur le budget de l'Etat . Tous les dirigeants de l'époque avaient un discours d'une fermeté extraordinaire , , ils affirmaient encore par exemple que l'Ecole n'est pas un lieu d'expression multiculturelle , ils estimaient même que les collectivités devaient donner leurs avis quand au nombre d'immigrés qu'elles accueillaient sur leur territoire , pour ainsi s'opposer à toute tentative communautaire qui viserait à instaurer sur le sol Français des statuts personnels , oui c'est la Droite qui disait ça , Juppé , Giscard , Madelin , Sarkozy .

ET oui cette Droite là évoquait la lutte des races ,dans les banlieues , certains se rappelleront peut être des états généraux de l'opposition quand elle écrivait << la lute les races remplacerait maintenant bien souvent la lutte des classes >> . Cette affirmation ils ne veulent plus en entendre parler , moi je l'oublie pas !!!.

La réalité sur les problèmes d'immigration la Droite n'a fait que cédé aux pressions de la Gauche , elle a peur de la Gauche qui l'accuse de courir après le FN .

La Gauche quant à elle, elle n'a pas besoin de donner des leçons eux aussi ont la mémoire courte , elle n'a pas toujours eu la pudeur des mots , ni sur l'immigration et les races , un peit rappel pour les communistes et j'en connais qui seraient bien inspirés de me lire , oui le grand Georges Marchais a écrit le 6 janvier 1981 << La cote d'alerte est atteinte , la présence en France de près de 4 millions de travailleurs immigrés fait que la poursuite de l'immigration pose aujourd'hui de graves problèmes . C'est pourquoi nous disons , il faut arrêter l'immigration , sous peine de jeter les travailleurs au chômage . Il écrivait dans la foulée << les charges d'aide sociale pour les familles immigrés plongées dans la misère deviennent insupportable pour les budgets des communes >> oui c'était Georges Marchais .

Et le grand Léon Blum , illustre socialiste à dit en 1925 << le Droit et même le devoir des races supérieurs d'attirer à elles celles qui ne sot pas parvenues au même degré de culture >> un argument qu'il a emprunté à Jules Ferry en 1885 ,le même Jules Ferry pour lequel le jour de son investiture Hollande lui a rendu hommage , citons aussi Gambetta qui affirmait << la civilisation européenne aura à lutter un jour contre la subversion de la race chinoise >> .

On attaque , on juge Morano pour ce mot qu'elle a prononcé , mais de quel Droit la Gauche et la Droite l'attaque , tous ont prononcé le mot race quand ça les arrangeait , une fois de plus et je le répéterai encore souvent on a été dégueulasse avec elle , et aussi bien la Droite que la Gauche et sur l'immiagration je suis toujours en phase avec les propos de nos responsables il y a 25 ans , tous les jours , tous les jours on collait des affiches pour eux , et aujourd'hui les mêmes viennent nous dire que tous ce qu'ils nous ont demandé c'était de la connerie !!! .

Un homme politique est responsable de ses propos , cette responsabilité là , ne se dégage pas dans l'instant mais dans la durée , il est trop facile d'affirmer n'importe quoi selon les convenances du moment puis de nouveau n'importe quoi lorsque les événements sont venus ridiculiser les affirmations antérieurs .

.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :