Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Que serions nous sans Facebook ?

Que serions nous sans Facebook ?

Chateaubriand écrivait dans ses mémoires << que serions nous sans la mémoire ? un présent qui s'écoulerait sans cesse !!>> pour Facebook on pourrait écrire << que serions nous sans Facebook , toute l'actualité immédiate , on la vivrait en décalait >> .

Et oui avec Facebook , on colle à l'actualité, on peut en discuter avec des amis , avec un simple clic !! sur un pote , par exemple Françis Larger ou mon amie Valérie Lejeune , que j'ai connu dans une réunion de Dominique de Villepin , sans Facebook j'aurai perdu sa trace . . Avant Facebook on ne s'amusait pas à appeler un ami pour lui dire ce qu'on vient d'entendre, très souvent les amis on ne les rencontre que quelques fois par an , ce qui veut dire que de n'importe quel événement on en parlerait même pas du tout , là on peut prendre contact avec 100 , 200 amis en même temps , discuter de tout et de rien , s'étriper , s'énerver , et de nouveau s'embrasser ou se quittait si ça chauffe, c'est formidable !!! quel outil , en plus on fait des connaissances qui s'avèrent très brillante , ou même d'imbéciles qui vous les gonflent , ou de gens qui se mêlent de vos affaires alors que vous ne leur avez rien demandé , ça m'est arrivé cette semaine .

On peut retrouver des amis de l'école , de notre enfance dont on avait perdu la trace , Facebook permet tout , même de découvrit les jambes de la Joconde , de suivre en direct les frasques du président de la république , on peut découvrir avec Facebook en une heure ce qu'on découvrirait en 10 ans . Il nous faudrait vivre 150 ans pour découvrir ce que Facebook nous met dans la tronche en 15 jours . C'est à peine croyable !!!! avec Facebook on pourra même peut être bientôt précéder les événements , c'est sur un mois avant la présidentielle on connaîtra le nouveau président . .

On pourrait même plus imaginer la vie sans Facebook , on deviendrait fou sans cette multitude d'infos qui coulent à flot dans notre tête , comment aurai-je pu savoir que Patrick Striby était prêt à m'accueillir pour m'héberger en qualité de migrant de Wittenheim , tout est possible , tout est réalisable avec Facebook .

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :