Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Courir en toute liberté , pour le plaisir .

Tous les matins en allant marcher dans la forêt du Waldeck , j'assiste au plaisir de voir courir des hommes et des femmes de toutes conditions .

On peut affirmer qu'il y a de plus en plus de gens qui vont courir pour tenter de progresser ou tout simplement se maintenir en forme .

Mais en voyant ces gens courir , et pour certains , il serait souhaitable d'être plus raisonnable , je vois des gens de sans doute nettement plus de 40 ans , qui courent le plus longtemps possible et le plus vite possible pour être sur de progresser le plus possible .

Il y a les athlètes , ceux qui courent depuis des dizaines d'années et que je connais bien , pour certains j'ai même encore fait des compétitions avec eux , leur carrière et derrière eux , mais c'est plus fort qu'eux , ils s'imaginent encore qu'ils vont devenir champion olympique . J'en vois qui avalent encore des séries de 500 m ou 1000 m , faire des footings à plus de 140 pulsations minutes et qui s'accrochent tant bien que mal derrière un ou une copine qui sont plus à l'aise .

Il ne faut pas se faire d'illusion à partir de 40 ans , on régresse en terme de performance et ce n'est pas parce qu'on fait 20km tous les jours à 48 ans qu'on va aller de plus en plus vite . Bien au contraire. On peut se faire plaisir en se faisant mal de temps en temps mais courir à chaque fois jusqu'à l'épuisement ne peut être que nuisible à la santé . La course à pied n'est pas une école de souffrance , à partir d'un certain âge , il faut continuer pour le plaisir , courir en toute liberté en équilibre respiratoire . Et bien sur il faut varier les allures , surtout courir en fonction de sa forme du jour . Naturellement à tous les âges on peut teste sa forme pour ça il y a des courses sur routes , mais toujours courir à fond la caisse avec les copains , alors que chacun à une condition différente est une grosse erreur.

Je vois des anciens copains plus âgés que moi que me font peur , qui se retrouvent dans des états et qui sans conteste jouent avec le feu .

Pourquoi faire du fractionner quand on a 40 ou 50 ans ? , , ces gens là n'iront pas plus vite le dimanche dans un 10km . .

Il y a une autre catégorie de gens que je vois courir ceux qui se font accompagner d'un coach , c'est la nouvelle mode, alors là il faut voir le spectacle , je les vois c'est théâtrale , il ne se passe pas 5 minutes sans que le coach hurle , << c'est bien !, c'est mal ! accélère ! , c'est pas bon !!!>> il faut être maso d'aller au Waldeck le dimanche pour tenter d'améliorer sa forme en se faisant accompagner par un type qu'on paie et qui hurle . Quel plaisir de se faire engueuler pendant deux heures , de rentrer à la maison complètement mort , ou est le plaisir ? .

A l'époque ou je courais quand j'ai débuté j'avais un entraîneur qui m'a fait découvrir comment courir correctement , m'améliorer ensuite cet entraîneur est devenu mon conseiller . Quand on s'entraîne on peut toujours avoir tendance surtout quand la forme arrive à toujours vouloir en faire plus , et avoir un type à coté de vous pour vous conseiller est toujours bon , mais avec le temps on apprend soi-même à gérer son entrainement , je suis sidéré de voir dans beaucoup de sports , des types qui sont adultes , souvent même qui ont des postes à responsabilités avoir besoin d'un type qui hurle à coté pour avancer . Il faut que ça gueule sinon ça va pas .

Chaque dimanche au Waldeck je vois un groupe avec tous des conditions différentes , qui ont déjà un certain âge qui sont encadrés par un type qui sans doute se fait payer et qui gueule à tout va dans la forêt pour mobiliser sa troupe , des nanas qui rament , la langue qui traîne jusque parterre , qui ont du mal ensuite à retrouver leur voiture, qui se trouvent dans un état d'épuisement qui fait peur . Faire du sport c'est se défouler en toute liberté en étant toujours bien , en terminant une séance en ayant envie de recommencer .

Ce matin en marchant , comme tous les matins je rencontre un type qui a minimum 50 ans qui coure si vite que je le rattrape en marchant , le type ne comprend pas qu'il serait bien plus profitable pour lui de marcher ou alterner avec la course et courir en équilibre respiratoire . Je rencontre tous les matins cette personne, depuis des mois et mois , on voit sa souffrance respiratoire, il fait presque du surplace mais il n'a toujours pas compris que ce qu'il fait ne sert à rien , sinon à se mettre en danger .

On peut courir à toute âge, quand on débute même si c'est tardif , il faut alterner course et marche , être toujours en équilibre respiratoire et au fil des séances on voit les progrès , on peut même arriver à courir plus d'une heure en pleine forme au bout de quelques mois . Vouloir devenir le meilleur du monde à plus de 40 ans est un leurre .

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :