Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Secrets de partenariats sportifs

Secrets de partenariats sportifs

Après ma carrière d'athlète , dans les années 90 , on m'a demandé de prendre la présidence de mon club, c'est mon président qui avait insisté , j'ai cédé et paf !!! je me suis retrouvé dans le grand bain, cette succession est survenue juste avant l'organisation du cross de l'Alsace .

C'est là que j'ai appris pas un courrier du maire de Mulhouse , que la ville ne souhaitait plus s'engageait financièrement dans l'organisation du cross, n'étant pas satisfait de la qualité de l'organisation.

Je n'ai pas baissé les bras , et me suis mis en quête de partenaires pour continuer l'organisation du cross , j'ai réalisé une plaquette de présentation du cross, j'ai pris mon bâton de pèlerin et j'ai fait du porte à porte dans les commerces de Mulhouse et j'ai envoyé un bon dossier au Conseil Général et Régional . J"ai fait la connaissance de Jean Jacques Weber qui est devenu un ami , c'était un homme politique de proximité qui était à l'écoute , un grand bonhomme.

C'est en me battant tous les jours sur le terrain que j'ai trouvé un bon budget pour le cross que j'ai pu relancer cette grande épreuve . En moins de 3 ans le cross de l'Alsace est devenu un cross national , il est même devenu qualificatif pour les championnats d'Europe de cross , bref ce cross était devenu une référence . Les meilleurs athlètes Français en avaient fait un rendez vous incontournable . Chaque année je me retrouvais devant l'obligation de trouver un bon budget .

Tout doucement les partenaires habituels du cross sont revenus comme la ville de Mulhouse et le journal l'Alsace aussi très grand partenaire qui nous offrait chaque année le samedi , le dimanche et le lundi la une couleur du journal. Chaque année de nouveaux partenaires se rajoutaient , le succès du cross était tel que je n'avais même plus besoin de chercher des partenaires , ils venaient tout seuls . L'organisation du cross était prise très au sérieux , en échange de bons partenariats , on offrait une bonne communication . Je me souviens d'une année en pleine organisation , sur le podium , alors que je récompensais des athlètes , un homme est monté sur le podium , m'a tapé sur les épaules et a voulu me parler . Il s'agissait du grand directeur de l'Est de la France de la Sogénal maintenant Société Général , qui voulait devenir partenaire du cross, parce que l'organisation les intéressait , à partir de là ils étaient devenus les partenaires numéro un , ensuite se sont rajoutés la Française des jeux , intéressée elle aussi à l'organisation, je me souviens, ils s'étaient même déplacé au cross avec un grand car podium et toute la journée organisèrent des jeux , chaque participant au cross recevait un " grattage " de nombreux athlètes ont gagné des sommes importantes . Le cross avait un tel succès que sur le même parcours la ligue d'Alsace me demanda d'organiser les championnats d'Alsace de cross et la demie finale des championnats de France de cross la même année . Tout se déroulait de façon remarquable avec un énorme travail des bénévoles de façon remarquable avec en tête Mona , Sutter, Bielher , Bercot .

Les meilleurs athlètes Français comme Blandine Bitzner , championne de France et du monde de cross revenaient chaque année . Tous les athlètes y trouvaient leur compte , j'étais un organisateur qui respectait les athlètes , ils m'avaient tous connus comme athlète , ils savaient que je les prenais au sérieux . Le public répondait présent par millier , c'était la folie dans la forêt du Waldeck . Aujourd'hui dans mes longues marches dans cette forêt , on m'interpelle encore sur cette époque glorieuse du cross. Par la suite j'ai organisé avec les autres clubs comme le grand fond de Mulhouse ou le FCM d'autres manifestations , ou j'ai amené avec moi les mêmes partenaires qui ont continué de me faire confiance , j'ai tout fait pour servir mon sport . Le président actuel de l'entente des clubs Mulhousiens d'athlétisme avait vécu comme une aubaine les partenaires que j'apportais même si il n'en a jamais était très reconnaissant .

Je n'étais jamais lasse de toujours faire plus , je me souviens aussi de ce grand partenaire qui s'appelait " la coiffure à domicile " ou le directeur qui avec le temps devint mon meilleur ami accepta de financer une voiture dans une course sur route que j'organisais , c'était du partenariat de très haut niveau . Philippe Bosc me demanda même de bosser avec lui pour préparer sa présence sur le tour de France cycliste , je m'étais occupé personnellement de trouver des partenaires , comme Peugeot qui nous prêta des véhicules pour notre présence sur la route du Tour . Il nous fallait des véhicules et durant 3 mois j'ai envoyé des courriers et rencontré de multiples partenaires pour avoir les véhicules , c'est Peugeot qui accepta , au prix de plusieurs voyages à Paris pour arriver à finaliser ce partenariat .

Je suis favorable au financement des manifestations sportives par des partenaires privés , le cross de l'Alsace pour les 2/3 était financé par des entreprises .

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :