Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

~~ Dissuasion contre immigration Par Yves Thréard le 15 mai 2015

Les bons sentiments font rarement une bonne politique. Le plan du président de la Commission européenne pour répartir les migrants dans les pays de l’Union en fonction de quotas est une mauvaise solution. Sous ses dehors humanitaires, ce dispositif ne mettra pas fin à l’enfer de tous les damnés de la terre qui cherchent à rejoindre nos côtes. Il risque aussi de provoquer une nouvelle zizanie, aussi pitoyable qu’inutile, entre les gouvernements qui tenteront tous de s’affranchir le plus possible de leurs promesses. Déjà, la Grande-Bretagne, l’Irlande et le Danemark ont refusé leur concours.

L’objectif de Jean-Claude Juncker est d’accueillir 20 000 réfugiés dans les deux prochaines années. On peut parier que ce plafond sera très largement dépassé à l’avenir devant le flux toujours plus important de candidats à l’exil. Cette mesure, si elle est adoptée, ne va faire qu’encourager l’immigration clandestine que personne ne souhaite. D’autres pistes doivent être envisagées. Seule la dissuasion est de mise. D’abord, il est impératif de s’attaquer aux réseaux de passeurs dans les pays d’origine. L’opération navale que les Européens veulent lancer sur le rivage libyen contre les trafiquants doit être soutenue. Il faut ensuite réduire le nombre d’incitations à l’immigration illégale. Cela passe en France par la suppression de prises en charge multiples et gratuites, comme l’aide médicale d’État. Elles sont le terreau d’une fabrique à clandestins.

~Enfin , il est urgent de conditionner l'aide apportée aux pays de départ aux efforts fournis par ces derniers pour retenir leurs ressortissants . La majorité des migrants ne vient pas de zones de conflits , loin de là . Beaucoup diront que pareilles décisions ne sont pas charitables . Mais est ce charitable de laisser des milliers d'hommes , de femmes et d'enfants s'entasser dans des bateaux de fortune au péril de leur vie ? Est ce acceptable de leur réserver comme seul horizon l'errance dans nos villes et campagnes ? Est ce humain de faire naitre chez eux un espoir qui sera forcément déçu ? .

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :