Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

~La cause est noble , mais il ne faut pas raconter n'importe quoi

~La cause est noble , mais il ne faut pas raconter n'importe quoi

Siabatou Sanneh, une Gambienne en tenue traditionnelle, a participé au Marathon de Paris qui s'est déroulé ce week-end et portait le dossard n°64173. En marchant avec un bidon d'eau sur la tête, elle a voulu sensibiliser le public à l'accès à l'eau en Afrique. Son message était clair "En Afrique, les femmes parcourent chaque jour cette distance pour de l'eau potable", "aidez-nous à réduire la distance". Trois fois par jour, la Gambienne va chercher de l'eau avec ses deux filles pour la cuisine, le linge, et l'hygiène.

Je n'ai rien contre cette cause tout à fait louable , et bien sur je suis sensible au message, pour autant doit t-on raconter n'importe quoi pour faire passer des messages ? Cette dame avec un bidon sur la tête est déja un handicap , les bras jouant un rôle d'équilibreur , marcher sans bras , cette femme a du marcher entre 2 et 3 km à l'heure , bref sans doute pas loin d'une journée de marche . J'imagine mal les organisateurs laisser toutes les installations en place , sécurité et tout le tralala le chrono à la main et attendre vainement l'arrivée de la dame .

En supplément du message , on nous laisse entendre que c'est son lot de tous les jours de marcher un marathon par jour , donc 24 h sur 24 cette femme marche ? et pire encore cette personne à 40 ans , et bien dis donc , c'est une immense championne qui marginalise tous les sportifs du monde .

Toute la journée d'aujourd'hui j'ai entendu , " elle marche tous les jours un marathon avec un bidon !!!" mais soyons sérieux cette histoire est bidon , un être humain ne peut donc pas marcher tous les jours 42 km avec un bidon , on peut sensibiliser autrement les causes humanitaires en racontant vraiment le quotidien de ces femmes.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :