Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Pichenel

SERVIR WITTENHEIM

Si on parlait un peu des trottoirs interdits aux piétons

Tous les matins je lis Facebook , en particulier en ce moment les propositions des candidats aux départementales dont certains ont vraiment des réponses à tout , alors que j'aimerai bien connaitre la proximité qu'ils ont eu dans le passé dans les secteurs ou ils sont candidats. Quand je dis proximité bien sur je ne parle pas du candidat qui dit j'ai grandi là ou ma grand même habitait là . La proximité s'est être enraciné la ou on est candidat , qu'on connait toutes les problématiques et les personnes .

Mais l'objet de mon mot ce matin concerne les trottoirs ou les piétons peuvent de moins en moins marcher sur les trottoirs . J'écris cet article en particulier grâce à un message que j'ai reçu d'une dame hier soir réside en Bretagne et qui a lu un précèdent article que j'avais écrit dans mon blog sur la circulation des piétons sur les trottoirs .A l'époque j'avais eu peu d'écho Mais aujourd'hui nous sommes en plein dans la problématique de l'accessibilité à l'handicap et la circulation sur les trottoirs en fait partie , mais personne n'en parle .

Tout individu même valide , peut voir sa mobilité réduite , par exemple s'il porte des sacs . Les personnes à mobilité réduite ont besoin d'un espace de circulation plus important que les autres piétons . Ce sont donc les premières victimes des stationnements de voitures sur les trottoirs.

Le stationnement sauvage sur les trottoirs connait un fort développement dans la plupart des Villes . Il rend les déplacements des piétons incommodes et dangereux , voire pour les personnes à mobilité réduite impossibles .

Ce problème est pourtant très peu pris en compte par les pouvoirs publics et très peu de mesure sont mises en œuvre.

La problématique touche plus particulièrement les trottoirs dans les quartiers proche des centres villes . Le phénomène prend une grande ampleur , il y a pratiquement un stationnement sauvage en moyenne tous les 70 mètres . Dans deux cas sur trois , ce véhicule laisse moins de 90 cm aux piétons , ce qui entrave le cheminement des personnes à mobilité réduite .

L'argument couramment avancé pour expliquer de telles infractions est la pénurie de place , mais l'explication réside surtout dans la paresse des automobilistes qui veulent se garer juste devant leur destination .

Les effets sur les piétons , en particulier sur les personnes à mobilité réduite , sont catastrophique . Les déplacements sont moins conviviaux , moins sur , sur les personnes ayant des enfants , certains en viennent même à ne plus sortir.

La lutte contre les stationnements sur les trottoirs doit s'inscrire dans une politique en faveur de la qualité de vie , de la sécurité routière et des déplacements des piétons et des personnes à mobilité réduite .

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :